Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


vendredi 17 septembre 2010

Football: Ils ont été des pionniers

Ils sont entrés dans l’histoire du foot d’une manière ou d’une autre, et pourtant beaucoup nous sont inconnus. Ces pionniers du foot ont pourtant fait de notre sport préféré ce qu’il est aujourd’hui de par leurs exploits. Avec pour démarrer ce retour en arrière un Français, Lucien Laurent, que certains connaissent certainement.

Le première buteur en Coupe du Monde
Lors de la Coupe du Monde 1930 disputée au Brésil, Lucien Laurent entre en effet dans l’Histoire grâce à un but marqué à la 19e minute du match France-Mexique, la tout premier but marqué durant une Coupe du Monde. C’est d’une reprise de volée que l’intérieur gauche bat le gardien mexicain Oscar Bonfiglio dans ce match que la France remporte 4-1. Cet événement s’est déroulé le 13 juin 1930, dans un stade où 3 000 spectateurs seulement avaient pris place. La Coupe du Monde n’étant qu’à sa première édition, et fort peu médiatisée, Laurent a déclaré par la suite qu’il n’avait pris conscience de la portée de son exploit que quelques années plus tard. L’éloignement de la compétition et l’intérêt somme toute limité du public pour le football ont fait que seul de petits encarts parlaient de la participation française à ce mondial uruguayen lors du retour en France de la sélection.

Première expulsion d'un joueur en football

Le lendemain, c’est le match opposant la Roumanie au Pérou qui voit une autre première: la première expulsion d’un joueur lors d’un match de Coupe du Monde. Les joueurs roumains – sélectionnés par le Roi Carol II en personne! – rencontrent de fort rugueux Péruviens. A tel point que Placindo Galindo est expulsé – verbalement, nous y reviendrons plus tard – à la 54e minute après un tacle très dur sur Ladislau Raffinsky, le meneur de jeu roumain. Autres illustrations de la rudesse péruvienne, la double fracture tibia-péroné d’Adalbert Steiner – qui a mis fin à sa carrière – ou la blessure au genou de Constantin Stanciu: victime d’un déplacement de la rotule, Stanciu finit le match sur un seul pied, ce qui ne l’empêche pas de marquer le troisième but roumain à la 89e minute, pour une victoire 3-1!

Le premier championnat au Monde

Quittons les balbutiements de la Coupe du Monde pour revenir 42 ans plus tôt, en 1888. Le 8 septembre de cette année-là a lieu la rencontre inaugurale de la Football League, le tout premier championnat de football du monde, qui a évidemment lieu en Angleterre. L’équipe de Preston North End, qui sera sacrée en fin de saison champion d‘Angleterre – et donc premier champion national de l’histoire – est opposée pour ce tout premier match à Burnley. Et c’est l’attaquant Fred Dewhurst qui a l’honneur de marquer le tout premier but de cette Football League. Toutefois, un autre but a été marqué quelques minutes avant celui de Dewhurst. Lors du match Wolverhampton-Aston Villa, disputé au même moment, les Wanderers de Wolverhampton avaient déjà pris l’avantage au score sur un but de Gershom Cox… un défenseur de Villa! Le tout premier but dans un championnat national est donc en fait un but contre son camp!

Toujours en Angleterre, mais dans un autre registre, Billy Wright, défenseur des Wolverhampton Wanderers entre 1939 et 1959, est le premier joueur à avoir atteint la barre des 100 matchs disputés sous le maillot de son équipe nationale. Pour être plus précis, Wright a disputé 105 matchs avec la sélection anglaise, du 16 février 1946 contre la Belgique jusqu’à 1959, année de sa retraite. Autre record, Wright a tenu le brassard de capitaine de cette sélection durant 90 matchs! Triple champion d’Angleterre et vainqueur d’une Cup, Wright a participé avec l’Angleterre aux Coupes du Monde 1950, 54 et 58, chaque fois en tant que capitaine.



Autre barre de la centaine atteinte en équipe nationale, celle des 100 buts marqués en sélection. Le premier joueur à avoir réussi à marquer ces 100 buts en équipe nationale et une vieille connaissance, l’Iranien Ali Daei. En 149 matchs disputés sous le maillot iranien, Daei a marqué 109 buts, et a été le premier joueur à marquer 100 buts en équipe nationale en novembre 2004, lors d’une victoire 7-0 contre le Laos au cours de laquelle il marqua à 4 reprises. Si une telle performance a été possible, c’est en grande partie grâce au faible niveau de certains adversaires des Iraniens, comme les Maldives, le Sri Lanka, Guam ou le Népal. Le record de Daei risque ainsi d’être encore longtemps d’actualité. Son premier poursuivant en activité, Stern John (33 ans), n’en est ainsi «qu’à» 69 buts pour Trinidad et Tobago!



Au niveau des clubs, il faut revenir en Angleterre pour trouver le premier joueur à avoir disputé 1000 matchs en première division. C’est le légendaire gardien Peter Shilton qui est ce premier modèle de longévité. Il démarre son impressionnante carrière à Leicester City en 1966, il n’a alors que 16 ans, pour la terminer à Leyton Orient en 1997, à l’âge de 47 ans! Shilton a connu bien des clubs durant sa carrière: Leicester City, Stoke City, Nottinhgam Forest, Southampton, Derby County, Plymouth Argyle, Wimbledon, Bolton Wanderers, Coventry City, West Ham et, enfin, Leyton Orient. Le 22 décembre 1996, face à Brighton, les membres du Guiness des records sont présents dans le stade et le match est même télévisé uniquement pour fêter le millième match du gardien international en Premier League. Célèbre pour les buts de Maradona encaissé en 1986, Shilton a lui-même réussit à marquer un but, en 1967, sur un dégagement au pied contre Southampton.

Le premier carton rouge

Après les buts et les matchs, les cartons, et notamment le rouge. Le match Argentine-Angleterre comptant pour la Coupe du Monde 1966 a été la scène de plusieurs scènes tumultueuses. La plus célèbre reste celle d’un joueur argentin ne comprenant pas – ou refusant de comprendre – qu’il est expulsé – verbalement – par l’arbitre allemand Rudolf Kreitlein. Celui-ci a également averti des joueurs anglais qui, comme les spectateurs, n’ont pas forcément eu conscience des décisions prises. C’est pour éviter ce genre de décalages que l’arbitre anglais Ken Aston a mis au point le système des cartons jaune et rouge – idée qu’il a eue en s’arrêtant à un feu tricolore! Cette règle est valable pour la première fois lors de la Coupe du Monde mexicaine de 1970, sans être appliquée. Le premier carton rouge sorti lors d’une Coupe du Monde n’a été adressé qu’en 1974, au Chilien Carlos Cazsely.

L'histoire du pénalty en football
Comme les cartons, les penaltys peuvent eux aussi influencer grandement le cours d’un match. C’est en 1890 que William McCrum (photo), gardien de but, a eu l’idée de cette sanction. Idée qui n’a dans un premier temps pas été retenue. Le débat revient sur le devant de la scène l’année suivante, après qu’un joueur de Notts County ait volontairement stoppé le ballon de la main sur sa ligne de but lors d’un quart de finale de Cup, contre Stoke City. Le coup-franc résultant de cette faute n’ayant pas été transformé par les joueurs de Stoke, une grande controverse a suivi le match. Et la règle du penalty est rapidement acceptée, le 2 juin 1891. Le tout premier penalty sifflé suite à l’entrée en vigueur de la règle intervient quelques semaines plus tard, le 14 septembre 1891. Lors du match Wolverhampton Wanderers-Accrington FC, John Heath devient le premier joueur de l’Histoire à marquer sur penalty.

Le tir de Panenka contre l’Allemagne, les quatre arrêts de Duckadam contre Barcelone en 1986, les ratés de Roberto Baggio et Baresi en 1994, le gardien Ricardo arrêtant un tir sans gant à l’Euro 2004 avant de marquer le sien… William McCrum ne se doutait peut-être pas que son idée allait offrir tant de moments forts au football. Avant que la session de tirs au but ne soit introduite, les matchs nuls étaient rejoués, et ce autant de fois que nécessaire. Certains matchs ont ainsi été rejoués trois voire quatre fois! Certaines compétitions ont décidé d’introduire la session de tirs au but avant même que la FIFA ne la rende officielle afin d’éviter ces matchs à rallonge. Le premier exemple est la Coupe de Yougoslavie, où le Kvarner Rijeka et le Proleter Osijek se sont départagés aux tirs au but. La décision officielle d’introduire les tirs au but en cas d’égalité ne sera prise qu’à la fin des années 60, sur proposition de l’Israëlien Yosef Dagan et de l’ancien arbitre allemand Karl Wald. La première session « officielle » de tirs au but est disputée en 1970 par Manchester United et Hull City, dans le cadre de la Watney Cup, une compétition disputée par les clubs anglais ayant marqué le plus de buts dans les quatre premières divisions. George Best est le premier joueur à marquer lors de cette séance, tandis que son coéquipier Dennis Law est le premier à rater son tir au but. Ian McKechnie, le gardien de Hull, est lui devenu par la même occasion le premier gardien à arrêter un tir au but… tout en ratant le sien quelques minutes plus tard, qualifiant ainsi United pour la demi-finale!



Toujours dans le sujet des gardiens, Amadeo Carrizo peut être considéré comme le premier à développer son poste. Gardien de River Plate au début du XXe siècle, l’Argentin a été un modèle pour ses contemporains comme pour les générations suivantes. Carrizo est en effet le premier gardien à porter des gants. Mais il est surtout le premier à apporter de la mobilité dans le jeu du gardien. C’est le tout premier gardien à quitter sa surface de réparation pour aller à la rencontre des attaquants adverses, le plus souvent avec réussite. Les gardiens n’avaient à l’époque pas cette habitude et restaient près de leur ligne. Mais Carrizo a également apporté une évolution avec le ballon: le dégagement au pied. Jusque là, les gardiens relançaient en passe courte vers un coéquipier proche de leur surface. Carrizo a révolutionné le jeu du gardien en introduisant les grands coups de pied de dégagement directement dans la moitié de terrain adverse. Au final, Amadeo Carrizo est le premier gardien moderne.

Le premier noir dans une selection nationale
Autre pionnier, Andrew Watson. Né à Georgetown, en Guyane britannique (aujourd’hui Guyana), Watson est le tout premier Noir à avoir joué dans une sélection nationale. Envoyé en Angleterre pour ses études, il arrive finalement en 1875 à l’Université de Glasgow. Talentueux, Watson profite de l’engouement croissant pour le football en Grande-Bretagne et délaisse ses études pour le Queen’s Park Glasgow, alors le tout meilleur club du Royaume-Uni. Il en devient rapidement le leader et remporte avec lui quelques Coupes d’Ecosse. C’est en 1881 qu’il débute en équipe d’Ecosse, lors d’un match remporté 6-1 face à l’Angleterre. Pour sa première sélection, Watson est le capitaine de l’équipe écossaise. Il jouera par la suite deux fois en sélection avant de partir pour Sydney, où il décède en 1902.

Le premier buteur en ligue des champions d'Europe
Quelques décennies plus tard, l’Europe se dote d’une compétition phare, la Coupe d’Europe des Clubs Champions. Le 4 septembre 1955, Joao Baptista Martins inscrit le tout premier but dans cette compétition à la 14 e minute du match Sporting Lisbonne-Partizan Belgrade. C’est d’ailleurs dans ce même match que sera inscrit le premier doublé. Il est l’œuvre de l’attaquant du Partizan Milos Milutinovic, qui réussit à marquer deux buts avant de le Sporting n’égalise grâce à… Joao Baptista Martins! Le premier triplé ne s’est lui pas fait attendre, puisqu’il est réalisé dès le match suivant, disputé quelques jours plus tard. C’est l’attaquant hongrois Peter Palotas qui le réalise lors du match opposant Voros Lobogo – aujourd’hui MTK Budapest – à Anderlecht. Suit le premier quadruplé de l’histoire de la compétition, avec le match retour opposant le Partizan au Sporting et Milos Milutinovic qui réussit cette fois à marquer quatre buts aux Portugais. Il faudra attendre quelques années avant de voir un joueur marquer cinq buts en un match. Owe Ohlsson, attaquant de l’IFK Göteborg y parvient face à Linfield lors de l’édition 1959-60 de la grande Coupe d’Europe.



Pour terminer ce tour d’horizon des pionniers du football, retour sur le premier d’entre eux, Ebenezer Cobb Morley. Le premier d’entre tous car c’est lui qui a fondé le premier club du monde (bien qu’il ne soit pas reconnu comme tel aujourd’hui car le club, qui existe toujours, est aujourd’hui un club de rugby), Barnes Rugby Football Club, dont il est capitaine. Mais la contribution de Morley ne s’arrête pas là. Il dispute le premier match de football de l’Histoire, Barnes RFC – Richmond FC, un match dont les règles font plus penser au rugby actuel qu’au football. Il fonde ensuite l’Association de Football anglaise, la fameuse FA qui dirige aujourd’hui encore le football anglais, dont il devient premier secrétaire, et marque le premier but dans un match disputé selon les règles semblables à celles d’aujourd’hui, entre une sélection londonienne et le Sheffield FC – le club considéré officiellement comme le plus vieux au monde. Décédé à l’âge de 93 ans, Morley a eu tout le temps de voir se développer dans le monde entier le sport dont il a en grande partie fixé le premières bases. Ce qui fait d’Ebenezer Cobb Morley l’un des pères du football.

Sources: Parlons Foot

2 commentaires:

  1. webwinkel beginnen joomla webwinkel beginnen voor dummies

    My weblog ... webwinkel beginnen werk

    RépondreSupprimer
  2. Having caught in additional reimbursement can someone
    exact into a in no the wealth is granted to grouping who are in pressing
    need of it. These are listing which provide to loan practical use form in
    bidding to get rid of whole unwanted financial problems.
    These necessarily can be refurbishment of your dwelling, for
    purchase a new home is lack of collateral. Multiple lenders are
    available at World Wide valid checking report in US.
    Once a recipient meets the specified criteria, lenders day far away.
    Very ofttimes you mightiness have baby-featured certain situations, when you find
    yourself abbreviated than 20 written record. The troupe container in
    the activity will analyse your full data would change
    you to brush with any commercial enterprise juncture.
    They are a fast and favorable to pecuniary resource with know-how of fast
    fast loans victimization payments. Application The archetypal step will necessitate the way of loan countenance because the loan magnitude is authorized on the foundation of customers actual financial gain
    state. In such situation, it is very difficult to set currency group
    as they are less hazardous. To grip these kinds of situations at that place
    same day loans. You can well pay these inevitable and ambivalent commercial enterprise juncture without any postponement and disorder.

    uk pay day loansFill the
    online form the adjuratory inevitably thru this inpriceless
    economic group. Ways to make monetary system are possibly much more many than you first content Hold a fix-it shop sale deals attendant to this business enterprise plan of action.
    the best part astir the loan is that it is even Loans, which is early and furnish a high cash assistance in
    difficult time. " There is no else mutually exclusive that is we want it to be consummated in no time. This astonishing loan can be specified and having poor assets records. It does no substance if your huge hole in your pay sac.

    RépondreSupprimer