Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


dimanche 28 novembre 2010

Can cadette Rwanda 2010: les Etalons dans le même groupe que le pays organisateur

Le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans s’est déroulé ce samedi 27 novembre 2010 à Gisenyi au Rwanda. Les Etalons cadets sont logés dans le groupe A en compagnie du pays organisateur le Rwanda, Égypte et le Sénégal. Le groupe B est constitué de la Côte d'Ivoire, du Congo Brazzaville, la Gambie détentrice du titre et le Mali. Le tournoi se joue du 8 au 22 janvier 2011.

Groupe A : Gambie, Congo, Côte d’Ivoire et Mali
Groupe B : Burkina Faso, Rwanda, Égypte et Sénégal
 le palmarès de la CAN cadette
2009: Gambie
2007: Nigeria
2005: Gambie
2003: Cameroun
2001: Nigeria
1999: Ghana
1997: Egypte
1995: Ghana

vendredi 26 novembre 2010

Can cadette Rwanda 2011: les Etalons se qualifient

Les Etalons cadets du Burkina Faso ont battu leurs homologues de l'Ile de la Réunion par le score de trois buts à zéro (3#0) ce vendredi 26 novembre 2010 au stade du 4 août 2010. Cette victoire permet aux Étalons cadets de se qualifié pour la Coupe d'Afrique des Nations cadets prevu au Rwanda en janvier 2010. Au match aller, les Etalons avaient perdu 1#0 mais sont tout de même qualifiés. A noter la belle prestation de Bertrand Traoré.
Nous reviendrons avec plus de détails.

jeudi 25 novembre 2010

Coupe du cinquantenaire : Les Etalons et l’As Saint Etienne en match d’ouverture

Dans le cadre de la commémoration du Cinquantenaire de l’Indépendance du Burkina Faso, un tournoi international de football des U20 dénommé "La Coupe du cinquantenaire" avec plusieurs clubs et équipes nationales du monde sera organisé du 1er au 10 décembre 2010 à Ouagadougou puis à Bobo-Dioulasso.
Sept équipes plus le Burkina Faso prendront part au tournoi international de football des moins de 20 ans. Le tournoi ce déroulera du 1er au 10 décembre à Ouagadougou puis à Bobo Dioulasso et ce, dans le cadre de la commémoration du cinquantenaire de l’Indépendance du Burkina faso. La compétition dénommée « la coupe du cinquantenaire » enregistre la participation des clubs venus du Brésil, de la France, de la Pologne et de cinq équipe nationales d’Afrique.
Il s’agit de l’AS Saint-Étienne (France), de Legia de Varsovie (Pologne), de América Mineiro de Belo Horizonte (Brésil), des équipes nationales du Cameroun, du Congo, de l’Egypte, du Ghana (champion du monde en titre) et du Burkina Faso. Ces équipes sont réparties en deux poules et joueront sous forme de championnat du 1er au 08 décembre 2010 au stade du 4 Août de Ouagadougou. A l’issue des matchs de poules, les premiers de chaque poule seront directement qualifiés pour la finale qui se jouera le 10 décembre prochain à 15h au stade Omnisports de Bobo-Dioulasso.
Le match d’ouverture programmé le 1er décembre 2010 à 15 heures au stade du 04 août mettra aux prises l’AS Saint-Étienne aux Etalons du Burkina Faso.

Poule A : Burkina Faso, AS Saint-Étienne, Cameroun et Legia de Varsovie
Poule B : Ghana, Egypte, América Mineiro et Congo/Brazzaville

Nébilibié A. Bayili
Lefaso.net

Eliminatoires CAN cadette Rwanda 2011: La dernière chance des Etalons contre la Reunion ce Samedi


Les Étalons cadets doivent gagner à tout prix

Les Étalons cadets du Burkina Faso jouent leur dernière chances dans les éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) cadette prévu au Rwanda en janvier 2011. Ils affrontent ce vendredi 26 novembre 2010 en match retour de ces éliminatoires contre l'Ile de la Réunion au Stade du 4 aout de Ouagadougou. Les Étalons cadets conduit par Diloma Stanislas Sirima, Bertrand Traoré etc. devront faire mieux que leur prestation au match aller pour obtenir leur ticket pour le Rwanda. Le sélectionneur des cadets Rui Viera doit également trouver une meilleure stratégie pour contrer l'équipe réunionnaise qui a éliminer l'Angola. Les joueurs Burkinabè avaient accusés la fatigue lors du voyage pour expliquer leur contreperformance. Devant leur public, Bertrand Traoré le nouveau capitaine de l'équipe et ses coéquipiers doivent faire preuve de réalisme. L'équipe de l'Ile de la Réunion cherchera surement à défendre. Aux Étalons de prendre le jeu en main.  
Le Mali, le Sénégal, la Gambie, le Congo, la Côte d'Ivoire, l'Egypte, et le Rwanda sont les équipes qualifiées.

lundi 22 novembre 2010

Coup de boule de Samuel Eto'o

L'inter de Milan a perdu lors de la 13ème journée du championnat d'Italie face au Chievo Vérone (2#1). Samuel Eto'o bien qu'ayant marqué dans les derniers instants s'est illustré en donnant un coup de boule à un joueur du Chiévo Vérone. En suivant les images, on pourrait dire que Samuel Eto'o a été provoqué.



OM - Kaboré : "Mourir plutôt que d’avoir honte"

A peine acquise la difficile victoire sur Toulouse, l’OM s’attaque au Spartak Moscou demain en Ligue des champions. Succès obligatoire pour Charles Kaboré. Ne serait-ce que par fierté…

Charles Kaboré
Charles Kaboré
Charles Kaboré © SIPA France-Soir. Vous sortez d’une victoire à l’arraché sur Toulouse (1-0). Pourquoi Marseille peine-t-il autant cette saison ?
Charles Kaboré.
Pour le moment, nous ne brillons pas trop, mais nous avons un bon groupe. A tous les débuts de saison, nous avons des difficultés. Nous comptons des nouveaux arrivés et tout le monde n’est pas encore au top. Mais on en reparlera à la fin du Championnat et on verra ce qu’il s’est passé d’ici là. Toulouse est une équipe très difficile à jouer – physique, qui ne lâche rien. Et dès qu’un adversaire joue contre Marseille, son visage change. C’est la guerre. Nous, on doit être à 200 %. Tout le monde cherche à nous battre.

F.-S. Demain, vous affrontez le Spartak Moscou pour un match capital en Ligue des champions. Quel est votre sentiment ?
C. K.
Rien n’est impossible. Si nous baissons déjà la tête, pas la peine d’aller à Moscou. Nous partons pour gagner. Nous croyons en nous. On peut le faire. On peut tout arracher, comme contre Zilina (7-0). On lit et on entend beaucoup de critiques, on se fait insulter par des supporteurs, mais c’est comme ça. Il faut être professionnel. Parfois il y a des moments difficiles quand on joue dans un grand club. Il faut travailler et se battre. Je préfère mourir plutôt que d’avoir honte. Au Burkina, les mêmes gens qui disent qu’hier j’étais au fond du trou me disent que je suis le meilleur aujourd’hui. C’est comme ça, c’est le business.

« Pas de sentiment dans le football »

F.-S. Votre nom avait circulé au FC Barcelone pendant un long moment. Qu’en est-il ?
C. K.
J’évite d’en parler, ça ne sert à rien. Si un jour je signe là-bas, on en reparlera. Je ne peux pas dire que je n’aime pas le Barça. C’est flatteur que d’entendre ça, mais j’ai prolongé avec l’OM. C’est mon club. Tout joueur rêve de porter un jour ce maillot. Marseille, c’est le football. Ça vit football. C’est extraordinaire de jouer ici. C’est unique en France.

F.-S. Quelle est l’ambiance à l’OM avec les nouveaux arrivants, Gignac notamment ?
C. K. Gignac, c’est un bon mec, et s’il est là, c’est qu’il le mérite. Il n’y a pas de sentiment dans le football. Il est pressé de marquer au Vélodrome. Mais comme c’est un attaquant et qu’il ne marque pas, les gens trouvent que ce n’est pas assez, alors qu’il donne tout à chaque match.

F.-S. Le coach vous a sorti à la mi-temps face au PSG (1-2). Comment avez-vous vécu cela ?
C. K.
J’ai raté ma mi-temps. Je glissais, je ne comprenais pas. C’était bizarre… On en a parlé avec le coach. J’ai vécu des moments durs dans mon enfance et aujourd’hui j’essaie de rester positif. Le foot, ça va vite, il faut rester humble.
Propos recueillis par Nicolas Vilas, à Marseille
France-Soir

samedi 20 novembre 2010

Super Coupe AJSB: l'USFA prend sa revanche sur l'ASFA Yennenga (2#0)

L'Union Sportive des Forces Armées (USFA) a battu l'Association Sportive Faso Yennenga (ASFA Y) le samedi 20 novembre 2010 par 2 buts à 0, à l'occasion de la 18ème édition de la Super Coupe AJSB. La rencontre s'est déroulé au Stade Municipal de Ouagadougou.

L'USFA vainqueur de la 18ème édition de la Coupe du Faso
 Battu l'année dernière (3#0) lors de la Super Coupe AJSB par l'ASFA Yennenga, l'USFA a pris sa revanche  pour édition 2010. Les militaires ont battu les protégés de la princesse Yennenga par le score de 2 buts à zéro. Pourtant, les premières initiatives de jeu sont à l'actif de l'ASFA Yennenga. Les millitaires imposent leur impact physique. Le jeu est beaucoup heurté. Les deux équipes se dominent tour à tour. L'USFA trouve le chemin des filets à la 39ème minute grâce à Abdoulaye Traoré. La première partie s'achève par cet avantage de l'USFA. En seconde période, les millitaires procèdent par contre attaque mais la defense de l'USFA avec des joueurs tels que Ousseni Yéyé, Arnaud Malo, ou Saibou Traoré. Les attaques de Ocansey Mandela, Clement Gnimassou de retour du centre de Feyenoord au Ghana, Usman Abubakar ou Asante Salomon sont mis en échecs. 
Les entrée de Mohamed Coulibaly, Ishola Wassiyou, ou Abass Bundu ne donnent rien. Les militaires portent le coup de grâce à la 78ème minute grâce à Mikailou Dramé entré à la place du meilleur buteur de la saison dernière Moutao Tanko Traoré. Les militaires gagnent la 18ème édition de la Super Coupe AJSB PAR 2 # 0. En plus du trophée, l'USFA a empoché la somme de 2.000000 de francs CFA.

Mamdou Zongo resté sur le banc

Ce match était une occasion de faire une revue de l'effectif en attendant la reprise du championnat prévu le 27 novembre 2010. Si coté militaire, le public a vu la nouvelle recrue Mouta Tanko Traoré en jeu, ce ne fut pas le cas pour Mamadou Zongo dit Bébéto et Boureima Galman de retour de l'ASEC d'Abidjan en Côte d'Ivoire. Ils sont restés sur le banc. Les supporters et les fans de Mamadou Zongo devrait encore patienté avant de voir leur star des années 90.

Super Coupe AJSB, l'ASFA Yennenga ou l'USFA?

L'Asfa Yennenga voudra garder sa couronne
La super Coupe de l'Association des Journalistes Sportifs du Burkina (AJSB) se joue ce samedi soir au Stade du municipal de Ouagadougou. L'Association  Sportive Faso Yennenga (ASFA Y), dernier vainqueur, sera face à l'Union Sportive des Forces armées (USFA). Cette opposition est un remake de celle de 2009 ou les protégés de la princesse Yennenga avait corrigé l'USFA par le score de 3 buts à zéro.Ce match sera donc une revancher pour l'USFA ou une revanche pour l'ASFA Yennenga.
Cette finale sera l'occasion de voir à l'œuvre les recrues de l'ASFA Yennega tels que Mamadou Zongo dit Bébéto, Clement Gnimassou de retour du centre de formation de Feyenoord  au Ghana. Côté USFA, on retrouve le meilleur buteur du championnat Moutao Tanko Traoré et l'ancien attaquant du Rail Club du Kadiogo (RCK) Ernest Yélémou.

L'Usfa contre prendre sa revanche sur l'Asfa qui l'avait battu en 2009
 La Super Coupe AJSB met aux prises chaque année le champion du Burkina,( l'ASFA Yennenga) et le vainqueur de la Coupe du Faso (l'USFA).

vendredi 19 novembre 2010

Charles Kaboré, presque mort pour le Burkina

EXCLU365 - BURKINA FASO / CHARLES KABORE : «Presque mort pour le Burkina»
Charles Kaboré le Burkinabè de l'Olympique de Marseille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Charles, irrésistible depuis quelques temps, jusqu’où peut aller cette sélection du Burkina ?
Le Burkina est en train de monter en puissance. Nous avons un bon groupe et nous croyons en nos qualités. Le coach croit aussi en nous. Même si on ne joue pas dans des grands clubs, on mouille le maillot. Certains grands joueurs viennent en sélection, et ne mettent pas le pied. Au Burkina, c’est inimaginable. Je pense que dans 3 ou 4 ans, nous aurons un effectif très intéressant. Pour l’instant, nous visons une qualification à la CAN 2012, et pourquoi pas le Mondial, si ça se passe bien dans le futur.

Demi-finaliste de la CAN 1998 à domicile, le Burkina peut-il un jour faire mieux ? Quel souvenir gardez-vous de cette CAN au pays ?
Quand j’étais petit, mon père m’a donné de l’argent pour aller au stade et voir la rencontre de la demi-finale de la CAN entre le Burkina et l’Egypte (0-2). Je suis arrivé devant le stade, il y avait une ferveur incroyable, il était très difficile d’arriver jusqu’au guichet, j’étais pris dans un mouvement de foule, je n’arrivais plus à respirer. On m’a extirpé de là, et je suis rentré directement à la maison pour regarder le match. Je me dis que je suis presque mort pour le Burkina.

Qu’est ce que vous apporte votre sélectionneur Paulo Duarte ?
Il a apporté de la sérénité et de la discipline dans le groupe. Il a réussi à trouver une équipe type. Ce qui est très rarement arrivé au Burkina, à un ou deux joueurs, nous savons quasiment quelle équipe va être alignée.

Vous êtes l’un des rares joueurs burkinabè à évoluer dans un grand club, cela influe-t-il dans votre comportement auprès de vos coéquipiers ?
Je dois donner le meilleur de moi-même. C’est vrai que je joue la Ligue des Champions, c’est une expérience enrichissante. Cependant, à l’instar de Pitroipa de Hambourg, il y a aussi beaucoup d’autres joueurs avec du talent dans cette équipe. Et d’autres qui sont en devenir.

La bonne ambiance dans le groupe, contribue-t-elle significativement avec vos bons résultats ?
Beaucoup de gens nous suivent. Parfois, on dit que dans les sélections africaines, il y a un ou deux joueurs à craindre. Au Burkina, ça ne se passe pas comme ça. On est tous pareil, il n’y a pas de vedette. Il a le respect. La sérénité, l’envie de gagner ensemble.

Paulo Duarte vous considère comme un milieu relayeur. A l’OM, vous êtes ballotté entre le poste de latéral droit et celui de milieu défensif. Qu’en pensez-vous et quelle est votre position naturelle sur le terrain ?
Mon poste de formation est milieu défensif, même si à mes débuts, j’ai joué en meneur de jeu. J’ai une tendance naturelle à défendre énormément. J’ai donc naturellement reculé sur le terrain. En équipe nationale, je me dépense beaucoup, je cours énormément, et j’essaye d’être décisif en délivrant des passes ou en inscrivant des buts. Je suis une sorte de numéro 10 caché…Je me trouve plus offensif que défensif. Sauf que, défendre est une manière de s’adapter au jeu européen. A Marseille, le temps d’adaptation est long. Jouer latéral, 6 ou devant la défense. Tu n’as pas le choix, tu es professionnel, et tu fais ce qu’on te dit.

Votre polyvalence à l’OM est-elle une chance ou peut-elle vous desservir ?
Je ne peux pas me prononcer, c’est à la fin de ma carrière que je pourrais répondre à cette question. J’ai besoin de temps de jeu. Pour le moment, je ne me plains pas. J’ai joué des matches importants. L’équipe ne brille pas trop. Mais je sens qu’on va faire de belles choses ensemble.

« A l’OM, on m’a offert la Coupe d’Afrique des vacances »

Justement, on a l’impression que vous êtes trop gentil. Et que vous ne réclamez jamais rien. Cela peut-il vous nuire ?
Quand tu réalises un match moyen, cela signifie que le coach t’a mis car il avait confiance en toi. Si ensuite, tu te plains et tu es aligné. Si tu es mauvais, tu es directement mis à la cave. Là j’ai été sorti à la mi-temps contre le PSG, le coach m’a parlé. Il m’a redonné sa confiance sur le match suivant et j’ai joué contre Monaco. Même quand tu es dans la difficulté, il faut savoir positiver. Si moralement, tu n’es pas prêt. Tu ne joueras jamais dans un grand club. Parfois on ressent des injustices, sauf que c’est juste les règles du monde du football et pas de l’injustice. Il faut l’accepter et continuer à travailler.

A l’intersaison, un intérêt supposé du FC Barcelone a circulé dans la presse. Qu’en pensez-vous ?
J’évite d’en parler. Le jour où je serai là bas, on verra. Je ne vais pas dire que je n’aime pas. C’est une plus une flatterie. Tous les joueurs le diraient. Ca fait plaisir de l’entendre. Je suis à Marseille, j’ai prolongé jusqu’à 2015. Le football, ça va vite. Il faut rester humble.

Comment s’est passée votre intégration à Marseille ?
J’ai beaucoup appris à Marseille. J’ai eu la chance de tomber sur Eric Gerets, il m’a adopté et accepté alors que je pensais que j’allais jouer en CFA. Mes coéquipiers étaient aussi des bons gars. J’ai joué un match très important dans ma vie. C’était un clasico face au Paris-SG, on avait gagné 2-1, alors que j’avais démarré comme titulaire (première titularisation). (Dépité) En première mi-temps, ça n’allait pas trop, c’était bof. A la mi-temps, le coach Gerets est venu me voir et m’a dit : « Si tu es sur le terrain, c’est que tu le mérites. Je ne t’ai pas mis pour tes beaux yeux. Montre moi que tu as du talent. » Et ça s’est beaucoup mieux passé après la pause. Souvent dans le football, tu peux rater une mi-temps, là lors du dernier clasico, j’ai glissé, je ne comprenais pas. Je suis sorti, c’est le choix du coach. Ce n’est pas grave. Je relativise, car dans mon enfance, j’ai vécu des moments très difficiles.

Comment vous sentez-vous aujourd’hui ?
Je me sens bien. Mon objectif, c’est de jouer tous le temps. J’ai envie d’atteindre le haut niveau et me stabiliser. J’en ai besoin. A Marseille, c’est grandiose et exceptionnel. Tous les joueurs du Championnat de France rêvent d’y venir. C’est vraiment unique.

Est-ce que vos coéquipiers s’intéressent à vos performances en sélection ?
Effectivement, ils s’y intéressent. Il vaut mieux gagner car les Argentins, les Nigérians, ou les Camerounais eux reviennent pratiquement à chaque fois avec une victoire. Tout le monde chambre.

Votre coéquipier Taiwo ne doit pas être le dernier à cet exercice ?
(Rires…) Non c’est sûr. A mon retour de la dernière CAN, je me suis fait vanner sévèrement. On m’a offert une Coupe d’Afrique avec des grandes oreilles. C’est un des kinés qui me l’a donné. Ils l’appelaient tous la Coupe d’Afrique des Vacances. Vu le parcours du Burkina, et les 10 jours d’inactivité en raison du forfait du Togo, ils m’ont tous dit que j’avais passé des vacances. J’ai accepté la « chambrette » car si je m’étais braqué, je crois que ça aurait continué un bon moment. J’ai mis la Coupe dans mon casier, pour que tout le monde puisse la voir.

Quelle est l’émotion la plus forte ? Votre but contre Lyon la saison dernière ou  un but avec la sélection ?
J’adore Marseille, mais l’impact n’est pas le même lorsque tu marques en sélection. Au pays, les gens ne vivent pour ça. Tout s’arrête, il y a une telle passion. Le bonheur devient indescriptible. Vous sentez que le pays est derrière vous, il vous transporte. On n’a pas le droit de décevoir.

Nabil Djellit (Rédaction Football365/FootSud)

http://www.footafrica365.fr/article_471365_exclu365-burkina-faso-charles-kabore-Presque-mort-pour-le-Burkina.shtml

jeudi 18 novembre 2010

Etalons du Burkina : Issouf Compaoré et Aly Dissa deux latéraux gauches de formation

Les Burkinabè ont félicité la victoire de leur équipe nationale face à celle de la Gambie. Cependant, beaucoup ont critiqué la prestation de Paul Koulibaly défenseur central de formation aligné en sélection comme latéral gauche. Pour pallier cela, le sélectionneur des Étalons Paulo Duarte a fait appel à Issouf Compaoré du FK Banat en D2 du championnat serbe. Aly Dissa du Sud Nivernais Imphy Decize (SNID) pourrait intéresser également l’entraineur des Étalons.

Issouf Compaore du FK Banat
Issouf Compaoré est le nouvel appelé du sélectionneur des Etalons du Burkina Paulo Duarte. Né le 20 avril 1988 à Agnibélekrou en Côte d’Ivoire, Compaoré est sociétaire du FK Banat en Serbie. Latéral gauche, il est également capable d’évoluer en tant que milieu gauche. Le Burkinabè a été formé en même temps que Salif Dianda à l’Ecole de Formation Yeo Martial (EFYM) en Côte d’Ivoire. Après plusieurs tournois en Europe, Issouf Compaoré a fait un test à l’Olympique de Marseille. Malheureusement pour lui, la liste en équipe A était déjà bouclée.
Il rejoint la Belgique et précisément le club de deuxième division du FC Virton. Son passage dans ce club attire la convoitise de certaines formations de la Jupiter ligue (première division). Issouf Compaoré devait en principe rejoindre le Standard de Liège. Le transfert ne s’est pas effectué. Compaoré retourne en France et après un bref passage à Metz, il rejoint son club actuel le FK Banat. En réalité, Sidiki Diarra s’était déjà intéressé au joueur en 2007 pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) juniors au Congo. Le Burkinabè est un joueur bienheureux actuellement car, malgré ses convocations avec les cadets ivoiriens, son rêve a toujours été d’évoluer sous les couleurs du Burkina Faso. Paulo Duarte vient de lui donner une chance de s’exprimer. A lui de se battre pour trouver sa place dans cet effectif.

JPEG - 31.5 ko
Le latéral gauche du SNID Aly Dissa
Si Issouf Comaporé vient d’être convoqué par Paulo Duarte, ce n’est pas le cas pour Aly Dissa. L’ex-sociétaire de Planète Champion International et de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) évolue actuellement du coté de Sud Nivernais Imphy Decize (SNID) en CFA 2 en France. Né le 31 décembre 1986 à Manni dans la Gnagna, Aly Dissa est passé par presque toutes les catégories des sélections nationales. Joueur de la 3ème promotion (1998) de Planète Champion en même temps que Paul et Pierre Koulibaly, Aly Dissa était le capitaine de l’équipe minime du Burkina Faso en 2000. Il intègre par la suite l’équipe nationale cadette en 2001 et 2003 sous la houlette de Jacques Yaméogo et de Pihouri Webonga. Dissa a également fait des passages en équipe junior.
Drissa Malo Traoré dit Saboteur, réputé dans la détection des talents, lui avait déjà convoqué en équipe nationale sénior en 2007. Prêté par Planète Champion à l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) en 2004 en même temps que Hervé Oussalé, Saidou Sandaogo, Jean Noël Lingani, il remporte la Coupe de la ligue en 2005 et la Coupe du Faso en 2008. Joueur physique et athlétique le Burkinabè est un latéral gauche de formation.
C’est en 2007 que Aly Dissa arrive en France après des tests non concluant à Orléans et à Nîmes. Il reste pendant huit mois chez Sibiri Alain Traoré (ancien pensionnaire de Planète Champion) à Auxerre. Suite à une annonce du SNID à la recherche d’un latéral gauche, le Burkinabè se présente pour un test avec d’autres joueurs venus de toute la France. Chaque joueur avait 15 minutes pour s’exprimer. Le Burkinabè tape dans l’œil des dirigeants du SNID. Il devient depuis lors, l’un des éléments essentiels de son club. Certaines formations françaises superviseraient l’ancien planétaire.
Aly Dissa retrouvent de temps en temps des compatriotes dans le même championnat tels que Tanguy Barro, Henoch Conombo, Ousmane Coulibaly et Firmin Sanou etc. Son objectif est de revenir dans le groupe des Etalons du Burkina. Pour Dissa, jouer en CFA 2 ne constitue aucun handicap. Si le coach Paulo Duarte lui accordait une chance, il prouverait qu’il mérite une place avec les Etalons.


issouf compaore 2010 fk banat
envoyé par dragonba19. - Plus de vidéos de sport professionnelle et amateur.

voir aussi    http://lemessagerdafrique.mondoblog.org/

mercredi 17 novembre 2010

Match amical Burkina # Guinée, score 2 # 1


Dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations Gabon-Guinée Équatoriale, les Étalons du Burkina Faso ont livré un match amical contre le Sily de la Guinée. Les talons du Burkina Faso ont battu le Sily de la Guinée par le score de 2#1.
Les buts sont l'œuvre  de Jonathan Pitroipa à la 43ème minutes et de Wilfried Benjamin à la 85ème minute.

vendredi 12 novembre 2010

Quelques espoirs du football burkinabè en Europe

Le jeudi 4 Novembre en championnat égyptien Petrojet de Mohamed Koffi a battu EL ITTHIAD par 3 buts à 2 et Koffi a marqué son 3è but de la saison en ouvrant le score à la 21è minute de jeu. Petrojet est classé 5è avec 15points à 3points du leader Zamalek.
Quant à AL Masry de Abdoulaye Cissé elle a battu ismaily par 2 à 0 et Cissé a ouvert le score à la 42è minute. Moumouni Dagano a inscrit cinq buts en un seul match le week-end dernier et actuellement meilleur buteur avec huit buts. Son équipe a gagné 5#2.

Quelques joueurs Franco- Burkinabès.

Joueurs                            Club                                Poste                 Age

1- Saidou Sakandé Ajaccio Gazelec F.C.O(France) Milieu de terrain 25ans

3-Lionel Kaboré Pau F.C (France) Défenseur

4-Vladimir Zongo Romily Pont Saint Pierre F.C Attaquant 19ans (France)

5-Thomas Konkobo U.S Avranches (Cfa2 France) Attaquant 17ans (CFA 2 France)

7-Nouha Dicko R.C Strasbourg (Cfa France) Attaquant 18ans

Boukari Ouédraogo
Radio Campus Ouaga 91.2

 Que pensez vous d'une femme cireuse, Laissez http://lemessagerdafrique.mondoblog.org/2010/10/12/virginie-mireille-zerbo-la-seule-femme-cireuse-a-ouagadougou/

dimanche 7 novembre 2010

Ben Djibril Zidnaaba sur les traces de Charles Kaboré


Les tournois de petites catégories sont l’occasion de dénicher des talents. Lors du tournoi de la solidarité des centres de formations organisé en août 2010 à Ouagadougou capital du Burkina Faso a permis de découvrir le Burkinabè Ben Djibril Zidnaaba du L’Academie Mahamadou Zidnaaba de Lomé au Togo

Les Etalons cadets du Burkina Faso se sont qualifiés pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations de leur catégorie face à l’Afrique du Sud le samedi 10 septembre 2010. Un joueur a séduit certains observateurs  présents au stade du 4 août lors de ce match. Il s’agit de Ben Djibril Zidnaaba. Son entrée à la 35ème minute a permis de stabiliser le milieu de terrain burkinabè. En remplaçant Mohamed Traoré qui était dans un mauvais jour, Ben Djibril Zidnaaba a fait étalage de toutes ses qualités. Physiquement, et techniquement il a su s’imposer devant les sud-africains, bien préparés. Excellent dans la récupération, ce joueur se distingue également par son calme et son bon placement. Sur le plan offensif, Ben Djibril Zidnaaba apporte une grande contribution à travers ses prises d’initiatives. Il a été formé à l’Académie Zidnaba Mahamadou (AZM) de Lomé, un centre de formation fondé par son père Mahamadou Zidnaba. Né le 1er septembre 1994, Ben Djibril Zidnaba a été élu meilleur joueur du Tournoi international de la Solidarité des centres de formation de football en août 2010. Une preuve du talent de ce jeune joueur qui n’était pas du voyage avec les cadets lors du match aller en Afrique du Sud. Il a une fois de plus été retenu par Rui Viera pour la double confrontation contre l'Ile Maurice.  

 Pour d'autres informations  http://lemessagerdafrique.mondoblog.org/

samedi 6 novembre 2010

Elimintoires CAN cadette 2011: Les Etalons perdent face à,la Réunion

Les Etalons du Burkina Faso ont été battus par l'Ile de la Réunion 0 # 1 ce samedi 06 septembre 2010 à l'occassion des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) cadette Rwanda 2011. Le but réunionais est l'œuvre de Loic Rivière à la 47ème minute de jeu. Les Etalons cadets acceuillent les réunions pour le match retour dans deux semaines. Une occasion pour eux de se racheter  et obtenir le ticketb pour le Rwanda.

Pour d'autres infos http://lemessagerdafrique.mondoblog.org/

L'association des journalistes sportifs du Burkina (AJSB) désigne les meilleurs sportifs de l'année

L’association des journalistes du Burkina Faso (AJSB) a désigné les meilleurs sportifs de l’année le samedi 6 septembre 2010 aux éditions Sidwaya.

La liste des meilleurs sportifs de l’année 2010


Athlétisme Innocent Bologo (Ouahigouya)

Football Ocansey Mandela (ASFA Y)

Cyclisme Rasmané Ouédraogo (Tan Aliz)

Basketball Non élu pour manque de championnat

Volleyball Fatoumata Sanogo dite Tènè (AS LONAB Bobo)

Judo Nestor Palm (USFA Ouaga)

Karaté Do Théophile Silga (Épervier Club)

Law Tennis Cheick Sawadogo (Ouaga)

Rugby Pas d’élu pour manque de championnat

Taekwondo Lamine Bakayogo (Banfora)

Baseball Rasmané Guiré (Paspanga Baseball)

Boxe Jules Kaboré (USFA)

Viet Vo Dao Ibrahim Traoré (Ecole nouvelle de Bobo Dioulasso

Handi Sport Salimata Zemba (Handicap Solidaire)

Tennis de table Judicaël Bakala (Ouaga)

Kung Fu Moussa Kaboré (Cub Shaolin)

Lutte Romaric Kawané (Nayala)

Pétanque Seydou Derra (Zounogo Club)

Jeux de dame Adama Koné (Zemstaaba)

Gymnastique Bamabara Djèneba (

Handball Yvonne Sanou (ASFA Y)

Natation Angelica Ouédraogo (AS SONABEL)

Aviron Non désigné pour manqué de championnat

lundi 1 novembre 2010

Tour du Faso 24ème édition classement général au temps après Etape N°10 - Korsimoro - Ouagadougou

La 24ème édition du tour international du Faso a pris fin le dimanche 31 octobre 2010 avec la dixième et dernière étape Korsimoro-Ouagadougou longue de 115.900 km. Si le Burkinabè Abdoul Aziz Nikèma a remporté cette dernière étape, le maillot jaune est revenu auFrançais Julien Schick. Le Burkinabè Rasmané Ouédraogo est  deuxième au classement générale. Le Beninois Arnaud Kossovou est arrvié 64 et en dernière position. Mais il doit être féliciter pour n'avoir pas abandonné. L'apprentissage se fait dans la douleur.



Nombre de kilomètres parcourus : 1318.000


Moyenne du premier : 38.294 km/h


Moyenne de l'épreuve : 38.433 km/h

Pos Dossard Code Equipe Nom Temps Ecart

1 14 FRA19810607 FRA SCHICK Julien 34:24:52. 34:24:52.

2 2 BUR19880730 BUR OUEDRAOGO Rasmané** 34:26:09. 1:17.

3 95 FRA19820408 IDF LEGUAY Damien 34:26:41. 1:49.

4 15 FRA19801029 FRA SOULA Guillaume 34:26:56. 2:04.

5 136 CAM19890125 CAM N'GUE N'Gok Yves** 34:27:57. 3:05.

6 73 BEL19850819 BEL MARS Laurent* 34:28:21. 3:29.

7 146 CIV19880718 CIV KONTE Bassirou* 34:28:38. 3:46.

8 131 CAM19741211 CAM TEGA Martinien 34:30:51. 5:59.

9 4 BUR19841231 BUR YAMEOGO Hamidou 34:33:28. 8:36.

10 101 BUR19740102 ERC SAWADOGO Abdoul Wahab 34:34:21. 9:29.

11 25 SEN19870327 SEN TRAORE Bécaye* 34:35:13. 10:21.

12 133 CAM19850509 CAM SANDA Joseph* 34:38:18. 13:26.

13 125 BUR19891123 ERO NIKIEMA Abdoul Aziz** 34:38:35. 13:43.

14 52 NED19850817 NED BOTMAN Wim* 34:48:33. 23:41.

15 53 NED19820125 NED VAN AGTMAAL Peter 34:48:37. 23:45.

16 74 BEL19891122 BEL PREMONT Christophe** 34:51:25. 26:33.

17 13 POL19860530 FRA GUCWA Zbigniew* 34:51:40. 26:48.

18 51 NED19851002 NED SCHREURS Leander* 34:54:09. 29:17.

19 102 BUR 19880314 ERC MINOUGOU Oumarou** 34:54:30. 29:38.

20 106 BUR19791231 ERC KAGAMBEGA Boukari 34:56:45. 31:53.

21 16 FRA19841105 FRA TROUCHE Benjamin 34:57:29. 32:37.

22 135 CAM19851029 CAM GUEWA Clovis* 34:58:41. 33:49.

23 71 BEL19840913 BEL BURTON Jérémy 35:04:58. 40:06.

24 122 BUR19810129 ERO OUEDRAOGO Idrissa 35:09:34. 44:42.

25 5 BUR19881231 BUR MINOUGOU Noufou** 35:14:28. 49:36.

26 103 BUR19901001 ERC TARBAGDO Etienne** 35:14:28. 49:36.

27 134 CAM19841109 CAM TEKOU Damien 35:21:12. 56:20.

28 105 BUR19860409 ERC YAMEOGO Yacouba* 35:21:27. 56:35.

29 124 BUR19821231 ERO SOKONDO Abdou 35:23:30. 58:38.

30 3 BUR19780730 BUR TALL Saïdou 35:24:45. 59:53.

31 6 BUR19771231 BUR SAWADOGO G. Hamidou 35:26:34. 1:01:42.

32 64 MLI19770618 MLI MARIKO Siaka 35:27:22. 1:02:30.

33 121 BUR19751231 ERO ZONGO Laurent 35:27:30. 1:02:38.

34 142 CIV19800718 CIV OUATTARA Bolodigue 35:29:29. 1:04:37.

35 55 NED19890818 NED DE BOER Joris* 35:39:01. 1:14:09.

36 123 BUR19861231 ERO ILBOUDO Harouna* 35:40:22. 1:15:30.

37 1 BUR19731231 BUR OUEDRAOGO R. Jérémie 35:41:36. 1:16:44.

38 32 FRA19890513 CAN TOURRET Guillaume** 35:41:56. 1:17:04.

39 22 SEN19890404 SEN DIOUF Massamba Soré** 35:43:16. 1:18:24.

40 24 SEN19860123 SEN DIOP Baye Mor* 35:44:36. 1:19:44.

41 72 BEL19870719 BEL DELIE Bram* 35:46:06. 1:21:14.

42 31 FRA19741220 CAN DESTRUEL Sébastien 35:50:15. 1:25:23.

43 62 MLI19871231 MLI SANOGO Tidiani* 35:52:44. 1:27:52.

44 145 CIV19901225 CIV FOFANA Ben Zakalia** 35:57:05. 1:32:13.

45 21 SEN19900407 SEN DIAW Pape Moustafa** 36:11:01. 1:46:09.

46 114 BEN19850730 BEN SOGLO Aubierge* 36:11:42. 1:46:50.

47 126 BUR19901124 ERO ROAMBA Abdoulaye** 36:15:25. 1:50:33.

48 104 BUR19790828 ERC SAWADOGO 36:19:36. 1:54:44.

49 33 FRA19841204 CAN DECARVALHO Géoffrey 36:24:03. 1:59:11.

50 56 NED19790322 NED PROCEE Johan 36:24:19. 1:59:27.

51 144 CIV19911122 CIV KOUAME N'KAMA* 36:32:49. 2:07:57.

52 65 MLI19890704 MLI DIARRA Hamidou** 36:37:40. 2:12:48.

53 61 MLI19870515 MLI SANGARE Oumar* 36:43:38. 2:18:46.

54 132 CAM19730110 CAM DAVANTA Flaubert 36:45:51. 2:20:59.

55 143 CIV19900302 CIV COULIBALY Mamadou** 36:50:39. 2:25:47.

56 11 FRA19851121 FRA ALBOUY Dorian* 36:58:49. 2:33:57.

22-10-2010/31-10-2010 / TOUR DU FASO, 24EME EDITION

Soft Control

Date 31-10-2010 Heure 13:00 / page 1

Joachim NIKIEMA

Classement général au temps après Etape N°10 - Korsimoro - Ouagadougou

Pos Dossard Code Equipe Nom Temps Ecart

57 26 SEN19890313 SEN N'DOUR Saliou** 37:02:02. 2:37:10.

58 111 BEN19811126 BEN AMOUSSOUVI Augustin* 37:14:14. 2:49:22.

59 81 TOG19911020 TOG TOULASSI Dodji** 37:46:00. 3:21:08.

60 112 BEN19810213 BEN KAKPO Chadas 38:06:12. 3:41:20.

61 141 CIV19830318 CIV GUEBRE Inoussa 38:25:59. 4:01:07.

62 83 TOG19750312 TOG DOSSOUVI Kowovi 38:53:38. 4:28:46.

63 63 MLI19860724 MLI TOGOLA Yacouba* 39:34:24. 5:09:32.

64 113 BEN19890721 BEN KOSSAVOU Arnaud** 40:21:40. 5:56:48.

Pour plus d'info et pour mieux connitre Boukari Ouédraogo http://lemessagerdafrique.mondoblog.org/2010/10/31/les-animaux-sont-aussi-des-etres-vivants/#comments

Tour du Faso 2010: classement de 10ème l'étape - Korsimoro - Ouagadougou

Nombre de kilomètres parcourus : 115.900


Moyenne du vainqueur : 40.208 km/h


Pos Dossard Code Nom Equipe Temps Ecart

1 125 BUR19891123 NIKIEMA Abdoul Aziz** ERO 2:52:57. 2:52:57.

2 74 BEL19891122 PREMONT Christophe** BEL 2:52:59. 2.

3 13 POL19860530 GUCWA Zbigniew* FRA 2:54:58. 2:01.

4 53 NED19820125 VAN AGTMAAL Peter NED 2:54:58. 2:01.

5 73 BEL19850819 MARS Laurent* BEL 2:54:58. 2:01.

6 55 NED19890818 DE BOER Joris* NED 2:54:58. 2:01.

7 2 BUR19880730 OUEDRAOGO Rasmané** BUR 2:54:58. 2:01.

8 146 CIV19880718 KONTE Bassirou* CIV 2:54:58. 2:01.

9 1 BUR19731231 OUEDRAOGO R. Jérémie BUR 2:54:58. 2:01.

10 102 BUR 19880314 MINOUGOU Oumarou** ERC 2:54:58. 2:01.

11 101 BUR19740102 SAWADOGO Abdoul Wahab ERC 2:54:58. 2:01.

12 32 FRA19890513 TOURRET Guillaume** CAN 2:54:58. 2:01.

13 126 BUR19901124 ROAMBA Abdoulaye** ERO 2:54:58. 2:01.

14 61 MLI19870515 SANGARE Oumar* MLI 2:54:58. 2:01.

15 31 FRA19741220 DESTRUEL Sébastien CAN 2:54:58. 2:01.

16 121 BUR19751231 ZONGO Laurent ERO 2:54:58. 2:01.

17 145 CIV19901225 FOFANA Ben Zakalia** CIV 2:54:58. 2:01.

18 51 NED19851002 SCHREURS Leander* NED 2:54:58. 2:01.

19 56 NED19790322 PROCEE Johan NED 2:54:58. 2:01.

20 134 CAM19841109 TEKOU Damien CAM 2:54:58. 2:01.

21 131 CAM19741211 TEGA Martinien CAM 2:54:58. 2:01.

22 62 MLI19871231 SANOGO Tidiani* MLI 2:54:58. 2:01.

23 14 FRA19810607 SCHICK Julien FRA 2:54:58. 2:01.

24 95 FRA19820408 LEGUAY Damien IDF 2:54:58. 2:01.

25 24 SEN19860123 DIOP Baye Mor* SEN 2:54:58. 2:01.

26 132 CAM19730110 DAVANTA Flaubert CAM 2:54:58. 2:01.

27 124 BUR19821231 SOKONDO Abdou ERO 2:54:58. 2:01.

28 105 BUR19860409 YAMEOGO Yacouba* ERC 2:54:58. 2:01.

29 136 CAM19890125 N'GUE N'Gok Yves** CAM 2:54:58. 2:01.

30 4 BUR19841231 YAMEOGO Hamidou BUR 2:55:03. 2:06.

31 25 SEN19870327 TRAORE Bécaye* SEN 2:55:03. 2:06.

32 103 BUR19901001 TARBAGDO Etienne** ERC 2:55:03. 2:06.

33 15 FRA19801029 SOULA Guillaume FRA 2:55:03. 2:06.

34 5 BUR19881231 MINOUGOU Noufou** BUR 2:55:03. 2:06.

35 64 MLI19770618 MARIKO Siaka MLI 2:55:03. 2:06.

36 22 SEN19890404 DIOUF Massamba Soré** SEN 2:55:03. 2:06.

37 71 BEL19840913 BURTON Jérémy BEL 2:55:03. 2:06.

38 72 BEL19870719 DELIE Bram* BEL 2:55:03. 2:06.

39 133 CAM19850509 SANDA Joseph* CAM 2:55:03. 2:06.

40 143 CIV19900302 COULIBALY Mamadou** CIV 2:55:03. 2:06.

41 135 CAM19851029 GUEWA Clovis* CAM 2:55:03. 2:06.

42 106 BUR19791231 KAGAMBEGA Boukari ERC 2:55:03. 2:06.

43 104 BUR19790828 SAWADOGO ERC 2:55:03. 2:06.

44 3 BUR19780730 TALL Saïdou BUR 2:55:03. 2:06.

45 6 BUR19771231 SAWADOGO G. Hamidou BUR 2:55:03. 2:06.

46 122 BUR19810129 OUEDRAOGO Idrissa ERO 2:55:03. 2:06.

47 123 BUR19861231 ILBOUDO Harouna* ERO 2:55:10. 2:13.

48 52 NED19850817 BOTMAN Wim* NED 2:55:10. 2:13.

49 21 SEN19900407 DIAW Pape Moustafa** SEN 2:55:12. 2:15.

50 33 FRA19841204 DECARVALHO Géoffrey CAN 2:55:12. 2:15.

51 141 CIV19830318 GUEBRE Inoussa CIV 2:55:14. 2:17.

52 16 FRA19841105 TROUCHE Benjamin FRA 2:55:18. 2:21.

53 142 CIV19800718 OUATTARA Bolodigue CIV 2:54:58. 2:01.

54 144 CIV19911122 KOUAME N'KAMA* CIV 2:55:46. 2:49.

55 114 BEN19850730 SOGLO Aubierge* BEN 2:59:40. 6:43.

56 11 FRA19851121 ALBOUY Dorian* FRA 3:01:58. 9:01.

57 63 MLI19860724 TOGOLA Yacouba* MLI 3:02:00. 9:03.

22-10-2010/31-10-2010 / TOUR DU FASO, 24EME EDITION

58 65 MLI19890704 DIARRA Hamidou** MLI 3:05:51. 12:54.

59 111 BEN19811126 AMOUSSOUVI Augustin* BEN 3:06:57. 14:00.

60 112 BEN19810213 KAKPO Chadas BEN 3:06:57. 14:00.

61 26 SEN19890313 N'DOUR Saliou** SEN 3:16:57. 24:00.

62 81 TOG19911020 TOULASSI Dodji** TOG 3:16:57. 24:00.

63 113 BEN19890721 KOSSAVOU Arnaud** BEN 3:24:57. 32:00.

64 83 TOG19750312 DOSSOUVI Kowovi TOG 3:24:57. 32:00.

22-10-2010/31-10-2010 / TOUR DU FASO, 24EME EDITION

Tour du Faso 2010: Classement 9ème étape Boromo Koudougou

Pos Dossard Code Nom Equipe Temps Ecart


1 52 NED19850817 BOTMAN Wim* NED 2:54:26. 2:54:26.

2 102 BUR 19880314 MINOUGOU Oumarou** ERC 2:54:26.

3 14 FRA19810607 SCHICK Julien FRA 2:54:31. 5.

4 25 SEN19870327 TRAORE Bécaye* SEN 2:54:31. 5.

5 73 BEL19850819 MARS Laurent* BEL 2:54:31. 5.

6 53 NED19820125 VAN AGTMAAL Peter NED 2:54:31. 5.

7 95 FRA19820408 LEGUAY Damien IDF 2:54:31. 5.

8 143 CIV19900302 COULIBALY Mamadou** CIV 2:54:31. 5.

9 131 CAM19741211 TEGA Martinien CAM 2:54:31. 5.

10 33 FRA19841204 DECARVALHO Géoffrey CAN 2:54:31. 5.

11 62 MLI19871231 SANOGO Tidiani* MLI 2:54:31. 5.

12 125 BUR19891123 NIKIEMA Abdoul Aziz** ERO 2:54:31. 5.

13 15 FRA19801029 SOULA Guillaume FRA 2:54:31. 5.

14 136 CAM19890125 N'GUE N'Gok Yves** CAM 2:54:31. 5.

15 2 BUR19880730 OUEDRAOGO Rasmané** BUR 2:54:31. 5.

16 16 FRA19841105 TROUCHE Benjamin FRA 2:54:31. 5.

17 146 CIV19880718 KONTE Bassirou* CIV 2:54:36. 10.

18 142 CIV19800718 OUATTARA Bolodigue CIV 2:55:35. 1:09.

19 106 BUR19791231 KAGAMBEGA Boukari ERC 2:55:46. 1:20.

20 135 CAM19851029 GUEWA Clovis* CAM 2:55:59. 1:33.

21 144 CIV19911122 KOUAME N'KAMA* CIV 2:56:20. 1:54.

22 74 BEL19891122 PREMONT Christophe** BEL 2:57:17. 2:51.

23 55 NED19890818 DE BOER Joris* NED 2:57:17. 2:51.

24 13 POL19860530 GUCWA Zbigniew* FRA 2:57:20. 2:54.

25 133 CAM19850509 SANDA Joseph* CAM 2:57:20. 2:54.

26 6 BUR19771231 SAWADOGO G. Hamidou BUR 2:57:20. 2:54.

27 51 NED19851002 SCHREURS Leander* NED 2:57:20. 2:54.

28 4 BUR19841231 YAMEOGO Hamidou BUR 2:57:20. 2:54.

29 123 BUR19861231 ILBOUDO Harouna* ERO 2:58:34. 4:08.

30 132 CAM19730110 DAVANTA Flaubert CAM 2:59:12. 4:46.

31 101 BUR19740102 SAWADOGO Abdoul Wahab ERC 2:59:54. 5:28.

32 24 SEN19860123 DIOP Baye Mor* SEN 2:59:54. 5:28.

33 103 BUR19901001 TARBAGDO Etienne** ERC 2:59:54. 5:28.

34 114 BEN19850730 SOGLO Aubierge* BEN 3:00:28. 6:02.

35 32 FRA19890513 TOURRET Guillaume** CAN 3:00:29. 6:03.

36 121 BUR19751231 ZONGO Laurent ERO 3:00:29. 6:03.

37 105 BUR19860409 YAMEOGO Yacouba* ERC 3:00:29. 6:03.

38 31 FRA19741220 DESTRUEL Sébastien CAN 3:00:29. 6:03.

39 3 BUR19780730 TALL Saïdou BUR 3:00:32. 6:06.

40 104 BUR19790828 SAWADOGO ERC 3:00:32. 6:06.

41 124 BUR19821231 SOKONDO Abdou ERO 3:00:32. 6:06.

42 71 BEL19840913 BURTON Jérémy BEL 3:00:32. 6:06.

43 134 CAM19841109 TEKOU Damien CAM 3:00:32. 6:06.

44 65 MLI19890704 DIARRA Hamidou** MLI 3:00:39. 6:13.

45 5 BUR19881231 MINOUGOU Noufou** BUR 3:00:53. 6:27.

46 22 SEN19890404 DIOUF Massamba Soré** SEN 3:02:34. 8:08.

47 122 BUR19810129 OUEDRAOGO Idrissa ERO 3:04:11. 9:45.

48 126 BUR19901124 ROAMBA Abdoulaye** ERO 3:04:11. 9:45.

49 111 BEN19811126 AMOUSSOUVI Augustin* BEN 3:04:11. 9:45.

50 72 BEL19870719 DELIE Bram* BEL 3:04:54. 10:28.

51 112 BEN19810213 KAKPO Chadas BEN 3:07:55. 13:29.

52 1 BUR19731231 OUEDRAOGO R. Jérémie BUR 3:08:19. 13:53.

53 26 SEN19890313 N'DOUR Saliou** SEN 3:08:19. 13:53.

54 11 FRA19851121 ALBOUY Dorian* FRA 3:08:19. 13:53.

55 56 NED19790322 PROCEE Johan NED 3:08:19. 13:53.

56 64 MLI19770618 MARIKO Siaka MLI 3:08:49. 14:23.

57 61 MLI19870515 SANGARE Oumar* MLI 3:09:40. 15:14.

22-10-2010/31-10-2010 / TOUR DU FASO, 24EME EDITION

Soft Control

Date 30-10-2010 Heure 11:53 / page 1

Joachim NIKIEMA

Classement de l'étape : Etape N°9 - Boromo - Koudougou

Pos Dossard Code Nom Equipe Temps Ecart

58 83 TOG19750312 DOSSOUVI Kowovi TOG 3:10:18. 15:52.

59 21 SEN19900407 DIAW Pape Moustafa** SEN 3:24:15. 29:49.

60 81 TOG19911020 TOULASSI Dodji** TOG 3:24:15. 29:49.

61 63 MLI19860724 TOGOLA Yacouba* MLI 3:25:11. 30:45.

62 141 CIV19830318 GUEBRE Inoussa CIV 3:31:42. 37:16.

63 113 BEN19890721 KOSSAVOU Arnaud** BEN 3:34:21. 39:55.

64 145 CIV19901225 FOFANA Ben Zakalia** CIV 3:35:22. 40:56.

Abandon

82 TOG19871108 DAKU Edem*

22-10-
 
Pour plus d'information et pour mieux découvir Boukari Ouédraogo http://lemessagerdafrique.mondoblog.org/

Tournoi des centres de formation Develop import export : le centre de formation de Barça à Ouagadougou vainqueur

Donner de la compétition aux jeunes des centres de formations, c’est l’une de volontés de l’entreprise italienne Import export. Débuté le vendredi 28 octobre 2010, Le tournoi a pris fin le samedi 30 octobre avec le sacre de Fabao Foot Espoir, le centre de formation du fan club du FC Barcelone à Ouagadougou. En finale, ce centre de formation était face à celui du FOGEBU, le centre de formation germano-burkinabè de l’ambassade d’Allemagne au Burkina Faso. Les «Barcelonais de Ouagadougou» se sont imposés par le score de 2 # 0.

Avant ce match, Kada School International a battu aux tirs aux buts Naba Kango de Ouahigouya par huit tirs contre sept. Au temps réglementaire, les deux équipe étaient a 1 # 1.

Akim Ibrahim Compaoré, le capitaine de Kada School International a été désigné meilleur joueur du tournoi. Sido Rachad de Naaba Kango troisième meilleur joueur s’est fut offert un stage de trois mois au Milan AC en Italie.

Les matches se sont disputés en deux fois 20 minutes dans un groupe unique sauf la finale qui a duré 25 minutes pour chaque partie.

Résultats des différentes oppositions.

Premières rencontres

Fabao Foot Espoir # Kada School International 1 # 3

Naba Kango # Fogebu 0 # 1

Deuxièmes rencontres

Fabao # Naba Kango 2 # 1

Fogebu # Kada School 2 # 1

Triosièmes rencontres

Fogebu # Fabao 0 # 0

Naba Kango # Kada School 1 # 0

Match de classement

Kada School # Naba Kango 8 # 7 (1#1 après prolongation)

Finale

Fabao Foot Espoir # Fogebu 2 # 0

Meilleurs joueurs

5 Kizo Inoussa Yaogo Fabao

4 Rachid Sido Naba Kango

3 Assamatou Sawadogo Fogebu

2 Elie Coulibaly Kada School International

1er Akim Ibrahim Compaoré Kada School International

Pour plus d'information et mieux decouvrir Boukari Ouédraogo de Radio Campus suivre ce lien http://lemessagerdafrique.mondoblog.org/