Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


jeudi 22 décembre 2011

La liste des 25 Etalons pour la preparation de la CAN Guinée Equatoriale-Gabon 2012


Le sélectionneur de l’équipe nationale du Burkina Faso Paulo Duarte a rendu publique la liste de 25 Étalons qui devraient prendre part à la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012. Paulo Duarte a préféré se passer des services de son habituel latéral droit Seydou Madi Panandtetiguiri (sans club) et de Hervé Zingué (Terek Grosny). Bertrand Traoré le milieu de terrain de l’équipe junior de Chelsea est le plus jeune joueur de cette liste. Deux joueurs retrouvent la sélection  à savoir Stéphane Dasse Agré de l’Atletico (D2 Portugal) et Robert Sankara(Asec d’Abidjan).




1.         Daouda           Diakite                        :           KV Turnhout (Belgique)
2.         Moussa Germain Sanou         :           St Etienne (France)
3.         Adama Sawadogo                 :           Missile FC (Gabon)
4.         Ibrahim           Gnanou           :           Alania Vladikavkaz (Russie)
5.         Robert Sankara                      :           Asec d’Abidjan (Côte d’Ivoire)
6.         Bakari Kone                           :           Olympique Lyonnais (France)
7.         Keba Paul Koulibaly              :           Olympique Charleroi (Belgique)
8.         Stéphane Agbré                     :            Atletico (Portugal)
9.         Mamadou       Tall                  :           Persepolis (Iran)
10.       Charles            Kabore                        :           Olympique de Marseille (France)
11.       Mahamoudou Kere                :           Konyaspor (Turquie)
12.       Mohamed       Koffi               :           Petrojet (Egypte)
13.       Djakaridja       Kone              :            Dinamo Bucaresti (Roumanie)
14.       Wilfried          Balima            :           Sheriff Tiraspol (Moldavie)
15.       Florent Rouamba                   :           Sheriff Tiraspol (Moldavie)
16.       Sibiri Alain Traore                  :           AJ Auxerre (France)
17.       Jonathan Pitroipa                   :           Rennes (France)
18.       Aristide Bance                       :           Samsunsport (Turquie)
19.       Moumouni Dagano                :           Al Khor (Qatar)
20.       Bertrand Isidore Traore         :           Chelsea (Angleterre)
21.       Yahia Kebe                           :            Al Kharitiyath(Qatar)
22.       Issiaka Ouédraogo                 :           FC Trenkwalker Admira (Autriche)
23.       Narcisse Yameogo                 :           Association Desportiva Da Camacha (Portugal)
24.       Abdoul Razak Traore             :           Lechia Gdansk (Pologne)
25.       Issa Gouo                              :            ASFA-Y

vendredi 16 décembre 2011

Des footballeurs burkinabè en Suisse, Italie et au Portugal


Toujours à la recherche de footballeurs burkinabè évoluant hors du pays, Sport au Pluriel vous presente cette semaine quatre d'entre eux. Il s'agit de Lassina Touré, Alpha Omar Sanou, Kadré Zanè et Mohamed Ouattara.
Alpha Omar Yago

Lassina Touré
En Suisse, le club FC Meyrin évoluant en troisième division regorge deux joueurs d'origine burkinabè. Il s'agit de Mohamed Ouattara, et de Alpha Omar Sanou. Mohamed est né le 28 decembre 1984 à Clichy-La Garenne en France. Ce jeune Burkinabè est un attaquant. Son frère en club, Alpha Omar Sanou est un milieu de terrain né le 29 novembre 1988 au Burkina Faso. 

Au Portugal, Lassina Touré essaie de s'imposer à petit pas au sein de Tourizen, une formation de troisième division. Né le 18 fevrier 1992, Lassina Touré est un milieu de terrain.

Du côté de l'Italie, Kadré Zanè évolue dans le championnat amateur avec Fiorenzuola en attendant de s'imposer un jour dans un club mieux huppé. Il est né le 17 octobre 1989 au Burkina Faso. Kadrè Zanè est un milieu de terrain.

Ces joueurs même s'ils n'évoluent pas dans de grands championnats doivent être suivi car comme on le dit familièrement, on sait jamais.

NB: Des personnes m'ont écrit me demandant pourquoi la publication sur ce blog n'est plus régulière. L'animateur de ce blog n'a plus d'ordinateur. Ce qui ne me permet pas de faire des recherches et de publier des articles comme vous le voulez. En plus, je collabore avec quelques sites d'informations et je voudrais que ce que je publie ne ressemble pas à ce qui est publié sur les autres sites et que je puisse vous donner l'information en exclusivité. Par exemple, vous donnez des infos le dimanche alors que les journaux ne le font pas. Merci pour vos soutiens et conseils.

jeudi 1 décembre 2011

Malgré la mauvaise passe d'Auxerre, Alain Traoré veut aller de l'avant

Auteur de sept buts cette saison en championnat, le milieu de terrain offensif burkinabè Alain Traoré (22 ans) revient sur la période délicate d'Auxerre. L'ex-Brestois ne pense pas encore à son avenir. 

 

Alain Traoré, avez-vous digéré la défaite concédée contre Lyon (0-3, 15eme journée de Ligue 1), le week-end ? On est obligé de passer à autre chose, de se remotiver. Même si on n’a pas été aidé par l’arbitrage… Ça fait deux matchs de suite. Mais on doit aller de l’avant. Il faut oublier.

Par rapport au début de saison, vous avez aussi moins de réussite, non ? On savait bien que ça n’allait pas être rose toute la saison, qu’on allait avoir des passages à vide. Là, ça reste sur deux défaites de rang. Avant la victoire contre Toulouse (2-0, 13eme journée), on avait déjà eu une mauvaise série (4 défaites consécutives). Ce n’est pas évident. On n’est pas très loin de la zone rouge, mais on va rebondir. Il ne faut pas baisser la tête.

Quel est le discours de votre entraîneur, Laurent Fournier ? Il est dans le même état d’esprit. Il sait que ce n’est pas facile. Mais il faut continuer à travailler. Ça va payer. Il faut rester concentré. On a un match très important qui nous attend contre le Paris Saint-Germain.

Comment abordez-vous cette rencontre face au PSG, qui reste sur trois matchs de rang sans succès en championnat ? Il ne faut pas exagérer, les Parisiens ne sont pas dans la même situation que nous. Ils sont deuxièmes au classement ! Ce n’est pas pareil, ça n’a rien à voir. Nous, on a encore beaucoup de chemin à parcourir. Mais on va tout de même se rendre là-bas avec de l’ambition. On va donner le maximum pour faire un résultat au Parc des Princes. C’est mon rêve de gagner contre Paris.

Avez-vous regardé le Clasico ?Evidemment ! C’est le plus gros match de la saison. Je l’ai regardé attentivement.

« Mon cas personnel passe après »
Avez-vous pris des notes ? J’ai regardé comme un spectateur. C’est un match à ne pas rater.

Le groupe n’est-il pas marqué par cette mauvaise série ? Non, il ne faut pas oublier que l’on produit du jeu. Il y a de la qualité, mais la réussite n’est pas avec nous. On sait qu’il n’y a que les résultats qui comptent, mais il faut garder espoir. Ça va revenir.

Personnellement, comment vous sentez-vous après votre début de saison canon ? Je savais pertinemment que je n’allais pas être à 100% toute la saison. La fatigue commence à se faire sentir. On n’est pas loin de la trêve, c’est normal. Mais il ne faut pas que ça dure. J’espère que j’ai eu ma période « coup de pompe », mais que ça va repartir. Aujourd’hui, je suis davantage attendu par les équipes adverses. Mais il ne faut pas lâcher. Je n’oublie pas non plus que j’ai connu des moments très difficiles à Auxerre. Aujourd’hui, je suis déjà content de jouer et de pouvoir aider le club.

Peut-on parler d’une saison charnière pour vous ? Avec les mauvais résultats de l’équipe, je n’ai pas trop envie de parler de mon cas personnel. Il faut penser à l’équipe, c’est le plus important. On doit remonter au classement pour assurer le maintien le plus rapidement possible. C’est l’essentiel. Je suis persuadé que l’on sera récompensé si on continue à travailler.

Des clubs espagnols (FC Séville) et anglais (Newcastle) suivent de près vos prestations. Qu’en est-il ? Ça fait plaisir de savoir que l’on est suivi par de tels clubs. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le plus important. Mon cas personnel passe après. Je le pense sincèrement. Je ne suis pas dans cet état d’esprit. Ça ne me ressemble pas. Je n’ai pas envie de décrocher un gros contrat l’été prochain en laissant le club en Ligue 2. Aujourd’hui, je pense seulement à l’équipe et à ce que l’on doit faire pour redresser la situation. C’est tout.
 
Rédigé par Ignazio GENUARDI Footmercato