Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


jeudi 26 mai 2011

25ème édition de la Coupe du Faso, le calendrier des rencontres

La fédération burkinabè de football a procédé le mercredi 25 mai 2011 au tirage au sort de la 25ème édition de la Coupe du Faso. Les chaudes empoignades des seixièmes de fnale opposseront l'Association Sportive du Kouritenga à l'Union Sportive des Forces Armées, deux clubs de première division. L'AS MAYA sera face à l'USCO de Banfora.


CALENDRIER COUPE DU FASO 2011 – 25ème EDITION

SEIXIEME DE FINALE – (Date 04/06/2011 à 15h 30mn)

Résultat               Oppositions                                        Terrain

1. USY ≠ FRERES UNIS DE SIG-NONGHIN YAKO

2. WEND PANGA FC DE ZINIARE ≠ BOBO SPORTS HOUNDE

3. ASK ≠ USFA ZORGHO

4. EFO ≠ FABAO ESPOIRS RCK

5. ASD (Bobo) ≠ RAMONGO FC (Ouaga) DIEBOUGOU

6. WAMU WAMU FC(Fada) ≠ RCB BALIBIE

7. SFC ≠ BPS MUNICIPAL - OUAGA

8. AFC ≠ AS SONABEL POURA

9. CANON DU SUD ≠ ASFB BOROMO

10. CEFAS(Ouaga) ≠ USO EFO

11. ASSIJ/DAFRA ≠ DJELGODJI FC RENE MONORY

12. SANTOS FC ≠ SOUROU SPORT MUNICIPAL - OHGY

13. TAUTROPFEN FC DE KORSIMORO ≠ PRINCES FC (Ouahigouya) ASFA-Y

14. ASECK ≠ SIYOSI JUNIOR DEDOUGOU

15. ASFA-Y ≠ ZUNOGO FC USFA

16. AS MAYA ≠ USCO ORODARA



HUITIEMES DE FINALE (Date : 25/06/2011)

17. VQ1 ≠ VQ14

18. VQ5 ≠ VQ8

19. VQ3 ≠ VQ12

20. VQ16 ≠ VQ9

21. VQ11 ≠ VQ2

22. VQ13 ≠ VQ7

23. VQ6 ≠ VQ15

24. VQ4 ≠ VQ10



QUARTS DE FINALE (Date : 23/07/2011)

25. VQ17 ≠ VQ21

26. VQ18 ≠ VQ22

27. VQ19 ≠ VQ24

28. VQ23 ≠ VQ20



DEMI FINALES (Date : 30/07/2011)

29. VQ25 ≠ VQ27

30. VQ26 ≠ VQ28



CLASSEMENT (Date : 04/08/2011)

31. VC29 ≠ VC30 Municipal



FINALE (Date : 05/08/2011)

32. VQ29 ≠ VQ30 4 août

Olympique de Marseille "c'est une bonne saison" selon Charles Kaboré

Alors que l’OM jouera un dernier match de Ligue 1, ce dimanche à Caen, Charles Kaboré dresse un bilan de la saison olympienne. Il évoque également sa progression personnelle, sa polyvalence ou les qualifications pour la Can 2012.
Charles Kaboré

Caen-OM

Lors de la dernière journée de Ligue 1, l’OM ira à Caen. Si les Olympiens ne jouent plus grand-chose puisqu’ils sont assurés de finir deuxièmes, ce n’est pas le cas des Normands qui luttent pour le maintien. Les Olympiens ne vuelent pas fausser le championnat et penseront aux vacances après. « Il ne faut pas négliger cette rencontre car c’est le meilleur moyen de se blesser. En plus, quand j’entre sur un terrain, c’est pour donner le maximum que ce soit à l’entraînement ou en match. Même si le championnat est fini pour nous, il faut faire le maximum, personne n’aime perdre et puis on ne va pas se faire humilier. Il ne reste plus qu’une journée de championnat avant les vacances. On essaye de savourer avant d’être en vacances ».

Les Olympiens auront également une revanche à prendre. Lors de la première journée, le champion de Ligue 2 2009/10 s’était imposé au stade Vélodrome. « Cela nous avait fait mal. On n’avait pas fait un très bon match, nous ne méritions pas de gagner. On était en confiance après la préparation et cette défaite a cassé notre rythme. »

Sa saison

12, 23, 25 et 33… Ce ne sont pas les numéros gagnants de la loterie mais le nombre de matches joués en Ligue 1 avec l’OM depuis quatre ans par Charles Kaboré. En progression constante, le franco-burkinabé se « sent bien » à Marseille et compte bien poursuivre sur cette voie. « Je prends du plaisir tous les jours. Cela fait quatre ans que je suis à Marseille, j’essaie de servir l’équipe, je donne toujours mon maximum. Je joue souvent, j’aimerais jouer tout le temps mais je respecte tous les choix du coach. Quand je ne joue pas, je me tiens prêt si on fait appel à moi ».

Arrivé de Libourne Saint-Seurin en 2007, il s’est aguerri au fur et à mesure en jouant des matches de Ligue 1 mais aussi de Ligue des Champions. Par conséquent, il dispose désormais d’une solide expérience du haut niveau. « J’ai franchi plusieurs caps depuis que je suis ici. L’an passé, j’ai plus joué que l’année précédente et cette saison, j’ai encore plus joué que l’année dernière. J’ai joué 42 matches toutes compétitions confondues. C’est une bonne saison pour moi ».
Les conseils

Au cours de ses quatre saisons à l’Olympique de Marseille, Charles Kaboré a côtoyé de grands joueurs auprès desquels il a pu puiser de nombreux conseils enrichissants. « Djibril Cissé, Samir Nasri, Mamaodu Niang, cite le milieu olympien, ou encore Fernando Morientes qui a beaucoup d’expérience et avec qui je suis toujours en contact. Cette saison, j’ai acquis de l’expérience quotidiennement avec des joueurs comme Heinze. Il me conseille, il me parle tout le temps. C’est un plus de s’entraîner avec des joueurs comme lui. Je suis proche de Steve Mandanda également, j’écoute tout le monde ».

Sa polyvalence

Milieu défensif de formation, Charles Kaboré évolue en général à ce poste. Mais parfois, il a été utilisé en tant que latéral droit ou même plus haut au milieu de terrain. « J’ai été formé au poste de milieu défensif à deux. Au début, je jouais numéro 10 mais je défendais trop alors le coach m’a fait reculer et j’ai évolué pendant trois ou quatre ans en tant que 6 au centre de formation. Quand je joue latéral droit, je m’adapte et je donne tout pour servir l’équipe ». Une polyvalence qui lui permet également d’emmagasiner encore plus d’expérience.

mercredi 25 mai 2011

Patrick Zoundi quitte Fortuna Düsseldorf pour FC Union Berlin

L’international burkinabè Patrick Zoundi (28 ans) en fin de contrat avec le Fortuna Düsseldorf vient de signer avec un autre club de deuxième division allemande, l’Union Berlin. Le milieu offensif formé à Planète Champion portera les couleurs de ce club pour deux saisons.

Patrick Zoundi ne portera plus le maillot du club allemand Fortuna Dusserdorf en deuxième division. Le milieu offensif burkinabè (18 sélection avec les Etalons) a signé un contrat de deux ans. « Patrick Zoundi est un joueur très doué capable de se montrer régulièrement décisif et de conquérir le public. Ses qualités individuelles nous permettent de renforcer notre secteur offensif », a déclaré l'entraîneur de l'Union, Uwe Neuhaus. Issu du Planète Champion Ouagadougou, Patrick Zoundi évolue depuis dix ans en Europe, où il a notamment porté les couleurs de Lokeren et de l'Asteras Tripolis. Patrick Zoundi a joué 23 matches dont 21 en tant que titulaire avec Dusserdorf Fortuna. Le natif de Koudougou a inscrit deux buts cette saison avec son club. Fortuna Düsserdorf a terminé 7ème du championnat avec 53 pts tandis que FC Union Berlin s'est classé 11ème avec 42 pts.

samedi 21 mai 2011

Le Burkinabè Aristide Bancé veut revenir en Allemagne


Aristide Bancé n'a pas trouver sa place au Qatar
L'international burkinabé Aristide Bancé veut revenir dans le Championnat d'Allemagne qu'il a quitté l'été dernier pour les Emirats arabes unis, où il ne s'est pas imposé, a-t-il confié jeudi au magazine spécialisé allemand Kicker. "Si cela ne tenait qu'à moi, je voudrais rejouer en Bundesliga. Mon agent sonde le marché, je suis prêt à revenir", a déclaré l'attaquant de 26 ans. Bancé avait été recruté par le club d'Al Ahli, évoluant dans le Championnat des Emirats arabes unis, avant d'être prêté au club qatariote d'Umm Salal. Il a évolué de 2008 à 2010 à Mayence, en 2e, puis 1re divisions allemandes.

rfi

Nilson naturalisé burkinabé, un nouveau gardien pour Paulo Duarte

Le gardien brésilien de Guimarães va jouer pour la sélection de Paulo Duarte. Et d’autres arrivent…

Le Bresilien Nilson va jouer avec les Etalons du Burkina

« Ça faisait quatre mois que je pondérais d’appeler Nilson. Je lui ai proposé et il n’a pas hésité une seconde.» Paulo Duarte est tout sourire. Le sélectionneur du Burkina-Faso vient de se trouver un gardien. Nilson, né brésilien et portier du Vitoria de Guimarães depuis 2005. « Il a 35 ans et n’a jamais joué pour le Brésil », précise Mister Duarte. Dès le 4 juin prochain, Nilson fera partie de la liste des Étalons face à la Namibie, match qualificatif en vue de la prochaine CAN.

Et les naturalisations vont se poursuivre au « pays des hommes intègres. » Le technicien portugais confie à bloGolo : « Nous allons appeler un joueur d’origine camerounaise, Zengue qui joue en Russie (Terek Grzony) et trois d’origine ivoirienne dont Traoré le deuxième meilleur du championnat polonais. »

« Un processus totalement légal »

L’ex-entraîneur du Mans – « très triste par le résultat des Sarthois hier (3-4 à Vannes) » – anticipe les critiques : « C’est un processus totalement légal et c’est ça qui compte. Le plus important est que le Burkina accepte cette idée et c’est le cas. Nous ne sommes pas un cas unique et je sais que ces joueurs sont très honorés de la chance qui s’offre à eux. »

Un phénomène qui n’est pas sans rappeler ce que le Qatar a réalisé ces dernières années. Depuis 1970, le pays du Golfe a utilisé 24 entraîneurs étrangers et a offert bon nombre de passeport à des joueurs Iraniens, Soudanais Somaliens, Brésiliens, Uruguayens et Ghanéens. Duarte embraye : « Nous ne sommes pas les seuls. Beaucoup de pays dans le monde agissent ainsi. »

Comme le Qatar ?

Sauf qu’en 2004, alors que Troussier sillonnait le globe en quête de « mercenaires » pour parfaire sa sélection qatarienne, la FIFA complète son article 15 avec quatre nouvelles conditions, toutes liées au droit du sol et du sang. Ainsi, pour qu’un joueur soit éligible en équipe nationale, il devra remplir l’une des conditions suivantes: soit être né sur le territoire de l’association dont il veut porter les couleurs, soit justifier d’une ascendance directe (père, mère ou grand-père, grand-mère) portant la nationalité de cette association, ou encore prouver qu’il a vécu deux ans consécutivement dans le pays concerné par sa demande.

Le Qatar se pliera à la décision de Sepp Blatter mais ses avocats laisseront la FIFA dans le doute. Un vide juridique plane sur la question car l’attribution de la nationalité revient aux instances dirigeantes de chaque pays. Le Burkina semble avoir choisi…

Hambourg: Jonathan Pitroipa veut partir

Jonathan Pitroipa le sociétaire de Hambourg voudrait quitter le club allemand. Il a pris cette décision parce qu’il n’arrivait plus à s’imposer dans club.


 
Où ira Jonathan Pitroipa la saison prochaine ? La future destination du milieu de terrain burkinabè de Hambourg n’est pas encore connue. Mais le joueur burkinabè devrait quitter son club. Jonathan Pitroipa a envie de changer d’air selon son manager Nick Neurer. « Ce n’est pas mon souhait que Pitroipa parte (...) Il veut jouer au football, pas assis sur le banc ou dans les tribunes. Il veut jouer dans un club où il se sent la confiance." Affirme Nick Neurer. Pitroipa a été victime de quelques sifflets de la part des supporters cette saison et cela l’a surement affecté. De nombreux clubs sont aux trousses du joueur burkinabè. Liverpool avait manifesté son intérêt ainsi que l’Olympique Lyonnais. Actuellement, le FC Cologne ou évolue déjà Wilfried Sanou serait en train de négocier le transfert du joueur pour occuper l’aile droit. Hambourg a terminé 8ème de Bundesliga et ne devra pas pour la deuxième fois consecutive de la saison jouer de compétitions européennes.

Boukari Ouédraogo

Alain Sibiri Traoré « s'est bougé »

Jean Fernandez ne comptait guère sur lui en début de saison. Mais Alain Traoré, entre quelques buts et d'intéressantes prestations, a fini par inverser la tendance.



Alain Sibiri Traoré

Il finira peut-être la saison avec le titre de meilleur buteur de l'AJA. Ses cinq réalisations, une statistique qu'il partage avec Benoît Pedretti et Ireneusz Jelen, absents jusqu'au terme du Championnat, sont sa plus belle revanche. Car en sondant sa mémoire, Alain Traoré se souvient des mots de Jean Fernandez au moment de la reprise de l'entraînement, il y a onze mois. « Il m'avait dit que je ne faisais pas partie de ses plans. Evidemment, cela m'avait vexé, parce qu'Auxerre, c'est mon club formateur. Je voulais y réussir », explique l'international burkinabé.

Le déclic madrilène

Fernandez ne dément pas. « On avait envisagé son départ. La saison précédente, il avait été prêté à Brest, alors en L2, mais sans grand résultat. » Traoré, longtemps proche du Mans, est finalement resté dans l'Yonne, avec l'obsession de faire changer d'avis son entraîneur. « J'ai encaissé, et quelque part, les paroles du coach m'ont bougé. J'ai travaillé, et il m'a rappelé, car il n'avait pas fermé la porte. » Son quart d'heure face au Real Madrid en Ligue des champions (0-1, le 28 septembre), Traoré le considère comme le vrai coup d'envoi de sa saison. Et même de sa carrière auxerroise. « Il avait confirmé quelques jours plus tard en marquant à Arles-Avignon (4-0) », précise Fernandez. Le joueur, lui, a compris qu'une nouvelle chance ne se représenterait peut-être plus. « Il fallait la saisir. J'ai voulu montrer au coach qu'il avait eu raison de me faire confiance. » Sa saison, depuis, s'est égrenée entre quatre nouveaux buts, une prolongation de contrat de trois ans (jusqu'en juin 2014) et un spectaculaire triplé avec sa sélection lors d'un match qualificatif pour la CAN 2012 face à la Namibie le 26 mars dernier (4-0).

Fernandez : « Un bon joueur, fragile physiquement »

Mais Traoré, régulièrement blessé, a aussi manqué plusieurs matches. « C'est un bon joueur, très technique, mais il est encore fragile physiquement. Et même si son sens du but est intéressant, il n'a pas les capacités athlétiques pour jouer en pointe », explique Fernandez, qui l'utilise le plus souvent milieu offensif axial. « C'est le poste où je m'exprime le mieux. Je sais aussi que je dois progresser dans le domaine athlétique », admet le prolixe burkinabé. « Je travaille beaucoup avec le préparateur physique pour cela. » Et les appareils de musculation sont devenus ses meilleurs amis... - Alexis BILLEBAULT, à Auxerre  

Retrouvez cet article sur L'équipe 

vendredi 20 mai 2011

Les Etalons cadets du Burkina Faso en grève!



Les Etalons cadets du Burkina Faso sont en grève. Les champions d'Afrique 2011 ont décidé de boycotter les entrainements. Le motif de cette grève selon des informations concordantes est dû à des problèmes de passeports. Depuis la Can cadette jouée au Rwanda durant le mois de janvier 2011 et remportée par les Burkinabè, la Fédération Burkinabè aurait promis des passeports individuels par chaque joueur. Malheureusement, jusqu'à ce jour, les joueurs n'ont pas encore reçu ces passeports. C'est pourquoi, ils ont décidé d'arrêter les entrainements jusqu'à ce qu'ils obtiennent satisfaction. Un arrêt des entrainements qui va surement porté un coup sur le déroulement de la préparation des Etalons cadet au lendemain du tirage au sort du mondial 2011. Cette compétition démarre le 18 juin prochain et les Etalons cadets entrent en lice le 21 juin. Bien avant, ils devraient se rendre au Portugal pour un stage avant de rallier le Mexique deux semaines avant le début de la compétition.  

mercredi 18 mai 2011

Coupe du monde cadet 2011, les Etalons du Burkina Faso connaissent leurs adversaires

Le tirage de la coupe du monde des cadets 2011 prévu au Mexique a eu lieu ce mardi le mardi 17 mai 2011. Les Etalons cadets du Burkina Faso, champion d’Afrique en titre sont logés dans le groupe le E en compagnie de l’Allemagne, de l’Equateur, du Panama. Le groupe des poulains du sélectionneur Rui Viera, est basé à Querétaro au nord-ouest de la capitale mexicaine Mexico.


Les Etalons cadets du Burkina Faso
Quatre équipes africaines prennent part à ce tournoi qui regroupe 24 équipes reparties en six groupes. Le Congo est logé dans le groupe A où l’on retrouve des équipes comme le Mexique pays organisateur, la République Démocratique et Populaire (RDP) de la Corée et des Pays-Bas. Le Rwanda se trouve dans le groupe C. Il devra affronter des pays comme l’Uruguay, le Canada et l’Angleterre. La Côte d’Ivoires, logé dans le groupe F tentera de se qualifier devant des équipes telles que l’Australie, le Brésil et le Danemark.

Le match d’ouverture aura lieu le 18 juin 2011 à Morelia. Il va opposer le pays organisateur le Mexique à la RDP de Corée. Les Etalons cadets entre en lice le samedi 21 juin 2011 contre le Panama (01 heure). Leur deuxième sortie est prévue le 23 juin contre l’Allemagne (22 heures) avant d’effectuer leur dernière sortie contre l’Equateur (22 heures).

Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les 16ème ainsi que les deux meilleurs troisièmes.

Les groupes de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Mexique 2011 :

Groupe A (Morelia/Monterrey)

- Mexique

- RDP Corée

- Congo

- Pays-Bas


Groupe B (Monterrey/Morelia)

- Japon

- Jamaïque

- France

- Argentine

Groupe C (Pachuca/ Torreón)

- Uruguay

- Canada

- Rwanda

- Angleterre

Groupe D (Torreón/Pachuca)

- Etats-Unis d'Amérique

- République tchèque

- Ouzbékistan

- Nouvelle-Zélande

Groupe E (Querétaro/Guadalajara)

- Burkina Faso

- Panama

- Allemagne

- Equateur

Groupe F (Guadalajara/ Querétaro)

- Australie

- Côte d'Ivoire

- Brésil

- Danemark

lundi 16 mai 2011

Eliminatoires CAN 2012: la liste des 25 joueurs pour le match retour contre la Namibie

Le selectonneur des Etalons du Burkina Paulo Duarte a publié la liste des joueurs retenus pour le match retour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) 2011. Le constat, Paulo Duarte a reconduit la même équipe qui avait disputé le match aller à Ouagadougou (gagné 4 # 0). Seulement, le gardien des Etalons cadets Ousseni Ouédraogo n'a pas été appélé cette fois-ci. Il est remplacé par l'ancien gardien d l'ASFA Yennenga Adama Sawadogo (Missile FC, Gabon).


Les Etalons du Burkina

JOUEURS                        Clubs
1. DIAKITE Daouda : KV Turnhout (Belgique)
2. SANOU Moussa Germain : St Etienne (France)

3. SAWADOGO Adama : Missile FC (Gabon)

4. GNANOU Ibrahim : Alania Vladikavkaz (Russie)
5. KONE Bakari : EA Guingamp (France)

6. KOULIBALY Keba Paul : AL-Sowahili (Libye)

7. PANANDETIGUIRI Saïdou Madi : Uniao de Leiria (Portugal)

8. TALL Mamadou : Uniao de Leiria (Portugal)

9. ZENGUE Hervé : Terek Grozny (Russie)

10. BALIMA Wilfried : Sheriff Tiraspol (Moldavie)

11. KABORE Charles : Olympique de Marseille (France)

12. KERE Mahamoudou : Konyaspor (Turquie)

13. KOFFI Mohamed : Petrojet (Egypte)

14. KONE Djakaridja : Dinamo Bucaresti (Roumanie)

15. KOUASSI Joël : Libourne St Seurin (France)

16. PITROIPA Jonathan : Hamburger SV (Allemagne)
17. ROUAMBA Florent : Sheriff Tiraspol (Moldavie)

18. BANCE Aristide : Umm Salal (Qatar)

19. DAGANO Moumouni : Al Sailiya (Qatar)

20. KEBE Yahaya : Al Kharitiyath(Qatar)

21. OUEDRAOGO Issiaka : SV Groding (Autriche)

22. TRAORE Abdoul Razak : Lechia Gdansk (Pologne)

23. TRAORE Alain : AJ Auxerre (France)

24. SANOU Wilfried : FC Koln (Allemagne)

25. YAMEOGO Narcisse : Uniao Madeira (Portugal)

Pré-convocation

26. SOULAMA Ahmed : EFO (Burkina Faso)

mardi 10 mai 2011

Mondial Quatar 2022 : Issa Hayatou et Jacques Anouma accusés de corruption

De nouvelles accusations contre des dirigeants du football africain. Le Président de la Confédération Africaine de Football (CAF) et vice Président de la Fédération Internationale de Football et Association (FIFA) et le Président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) Jacques Anouma membre du comité exécutif sont accusés de corruption selon le magazine britannique Sunday Time. Ils auraient monnayé leur vote pour le Qatar.

Issa Ayatou et Jacques Anouma

Une fois de plus des dirigeants du football africain accusés de corruption. Il s’agit de l’ivoirien Jacques Anouma membre du comité exécutif de la FIFA et le camerounais Issa Ayatou vice-président de la FIFA selon les révélations faites par le magazine anglais Sunday Time. Les deux dirigeants du football auraient monnayé leur vote pour une somme de 1,5 millions de dollars. Ce n’est la première fois que des dirigeants du football africain sont accusés de corruption. Bien avant le Nigérian Amos Adamu avait été banni, accusé de violations du code d’éthique de l’organisation lors du vote pour l’attribution des Mondiaux 2018 et 2022. Une affaire qui si elle s’avérait, entacherait l’image du football africain. En plus des deux barrons du football africain, huit autres personnalités sont également accusées d’avoir reçu de l’argent de la part du Qatar.

Le Président de la Fifa Sepp Blater s’est dit choqué par cette nouvelle. Il attend d’avoir des preuves avant se prendre une décision.

lundi 9 mai 2011

Coupe de la Confédération : l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) éliminée


L'Usfa est éliminée de la Coupe de la Confédération
L’Union sportive des Forces Armées (USFA), ne jouera pas les huitièmes de finale bis de la Coupe de la Confédération malgré sa victoire 1 # 0, devant les Sunshine Star du Nigéria. Ce match retour des huitièmes de finale s’est disputé au Stade Sangoulé Lamizana de Bobo Dioulasso le dimanche 9 mai 2011. Cette délocalisation s’explique par des travaux de réfection au Stade du 4 août de Ouagadougou et à la volonté de l’USFA de jouer sur le gazon naturel. Au match aller, les militaires burkinabè s’étaient inclinés sur le score de deux buts à zéro. En rappel l’USFA s’était qualifié au tour éliminatoire sans avoir jouer (contre l’Africa Sport d’Abidjan qui n’avait pas pu effectuer le déplacement en raison de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire).

Tournoi As des As : l’AS SONABHY s’impose devant l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO)

L’AS SONABHY à remporter la troisième édition du tournoi de basketball dénommé « As des As ». L’équipe pétrolière a battu l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) par le score 44 buts contre 38.

Il a fallu attendre le quatrième quart-temps pour voir l’AS SONABHY venir à bout de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) lors de la finale du tournoi « As des As » en basketball. La finale de la troisième édition de ce tournoi s’est jouée le samedi 8 mai 2011 sur le plateau de l’Université de Ouagadougou. Les Stellistes finalistes malheureux l’année dernière devant l’AS SONABEL prennent le contrôle du match dès les premiers instants de jeu. Ils font preuve d’engagement et de volonté dans cette premier quart-temps qu’ils remportent par 22 contre 17. Malgré les efforts de l’AS SONABHY, l’EFO continue de mener au score 26 # 18 lors du deuxième quart-temps mais avec une avance de seulement 3 points. Profitant de la fatigue de leur adversaire, les pétroliers réussissent à remonter le score et réduisent l’écart à un point lors du troisième quart-temps avant de l’emporter au dernier (44 # 38) avec huit points d’écart.

Ce tournoi selon les deux équipes, leur permet de jauger de leur niveau et de préparer le championnat national de basketball prévu pour le 14 mai 2011 au palais des sports de Ouagadougou 2000.

samedi 7 mai 2011

18ème journée du Fasofoot, deuxième défaite d’affiler de l’ASFA Yennenga

La 18ème journée du championnat national de football de première division du Burkina s’est jouée le samedi 07 mai 2011 sur les différents stades du pays. Elle a été marquée par la deuxième défaite du leader devant l’Union Sportive de Ouagadougou (USO).

Asfa Yennenga, champion sortant

La machine du leader du championnat burkinabè de football de première division l’ASFA Yennenga est en panne. Le champion sortant est tombé (2#1) devant le promu l’Union Sportive de Ouagadougou (USO). C’est la deuxième défaite consécutive des jaune et vert de la capitale après le match perdu devant l’Union Sportive des Forces Armées la semaine dernière (2#1). Malgré cette défaite, l’ASFA Yennenga garde la tête du championnat. Avec un match en retard les unionistes qui signent leur retour en première division peuvent prendre la tête du championnat en cas de victoire.

Pour le compte de cette 18ème journée, l’Union Sportive du Yatenga (USY) est venu à bout de l’USCO de Banfora (2#1) au Stade Municipal de Ouahigouya. Le Bouloum Poukou Sport de Koudougou (BPS) a battu à domicile l’AS Sonabel par le score de deux buts contre un. Les électriciens de Ouagadougou ont terminé le match à dix. Le Racing Club de Bobo Dioulasso en déplacement à Kaya s’est imposé (2#0) devant la lanterne rouge le Sanmatenga Football Club (SFC). A Bobo Dioulasso l’AS Maya et Bobo Sport se sont séparés sur un score nul (0 #0).

Le match Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) # l’Union Sportive du Forces Armées (USFA) a été reporté à une date ultérieure en raison de la rencontre entre les militaires et le club nigérian de Sunshine en Coupe de la Confédération.

 
Classement du championnat national de football

1er ASFA Yennenga 37 pts

2ème USO 36 pts

3ème RCB 34 pts

4ème USFA 31 pts

5ème AS Sonabel 30 pts

6ème EFO 29 pts

7ème BPS 24 pts

8ème Bobo Sport 21 pts

9ème ASK 10 pts

10ème AS Maya 19 pts

11ème USY 19 pts

12ème Sourou Sport 12 pts

13ème USCO 9 pts

14ème SFC 4 pts

Coupe de la confédération : l’USFA affronte Sunshine du Nigéria à Bobo Dioulasso

Après sa qualification sans jouer contre l’Africa Sport d’Abidjan, l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) affronte en match retour de la Coupe de la Confédération Sunshine du Nigéria. Le match qui était prévu au Stade du 4 août de Ouagadougou le samedi 7 juin a été délocalisé à Bobo Dioulasso.
L'USFA sont confiants pour ce match retour

 
Le match retour de la Coupe de la Confédération qui oppose les Burkinabè de l’Union Sportive des Forces Armées à l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) à aux Nigérians de Shunsine ne se jouera pas à Ouagadougou mais à Bobo Dioulasso. La raison de la délocalisation de ce match à Bobo Dioulasso est la conséquence de travaux de réfection au Stade du 4 août de Ouagadougou. Ce match retour est prévu pour le dimanche 8 mai 2011 au Stade Sangoulé Lamizana. Au match aller, l’équipe militaire s’était inclinée par le score de deux buts à zéro. L’équipe entrainée par Issa Balboné, et Zakaria Zeba, eux-mêmes anciens joueurs du club doit impérativement s’imposer avec trois buts d’écart ou au cas d’une victoire de deux à zéro, essayé de se qualifier pour les tirs-au but. De retour du Nigéria, l’USFA a battu en championnat, le champion en titre et leadeur du championnat par le score de deux buts contre un. Une victoire qui pourrait donner confiances aux joueurs burkinabè.



vendredi 6 mai 2011

Paulo Duarte & les binationaux

Le sélectionneur portugais du Burkina-Faso revient sur l’actu polémique qui secoue la France.


Paulo Duarte "le football français garde les meilleurs, nous les autres


Comment as-tu perçu ce scandale autour de la FFF concernant l’idée d’imposer des quotas visant à limiter le nombre de binationaux chez les Bleuets ?

La France est un pays qui connait beaucoup d’immigration. Et il y a un grand mélange de nationalités, de couples mixtes, de métisses. Quand un enfant nait, il peut avoir le choix entre deux pays. La France du football regorge de talents et il n’y pas de toute façon pas de place pour tous. Mais cette question est aussi une lame à double tranchant. Parfois, le fait d’être international A jeune, donne de la visibilité et certains agents poussent certains joueurs à se décider vite pour d’autres nations que la France.

Que faut-il faire dans cas ?
Mais on ne peut pas contrôler les choix futurs des joueurs binationaux. Ou alors on leur coupe les jambes à la naissance ! Qui joue au football ? Les classes populaires et, en France, elles sont souvent originaires d’Afrique ou du sud de l’Europe. Dans mon enfance, il n’y avait pas de Playstation, on jouait au foot. On était modestes. Pour beaucoup d’entre eux, le foot est leur salut.

En tant que sélectionneur d’une nation africaine, le Burkina-Faso, as-tu l’impression de piller la formation française ?
Nous, on récupère les restes et c’est déjà beaucoup ! Parce que la France possède énormément de joueurs de grande qualité et c’est le premier pays à offrir des joueurs à l’Afrique. Le foot français garde les meilleurs et les pays africains prennent les autres. La plupart de ces joueurs attendent trois, quatre ans avant de basculer vers leur pays d’origine.

« On ne peut pas contrôler les choix futurs des joueurs binationaux. Ou alors on leur coupe les jambes à la naissance ! »

Toi qui a été entraîneur en France, l’un des rares étrangers ces dernières saisons, comment as-tu été reçu par tes confrères ?

J’ai été très bien accueilli. C’est vrai que j’étais l’un des seules entraîneurs étrangers mais j’ai été très bien reçu. Lorsque j’ai annoncé que signais au Mans on m’a prévenu que que je pourrais avoir certaines difficultés du fait que je n’étais pas français et que le syndicat des entraîneurs, l’UNECATEF, était très uni derrière ses entraîneurs. Mais j’ai aimé la France. Et puis un syndicat se doit d’être uni. Le seul vrai problème que j’ai rencontré c’est pour mes diplômes. J’ai dû prouver l’authenticité de chaque document qui pourtant est reconnu par l’UEFA, je devais me justifier de tout, apporter les preuves que j’avais été entraîneur en D1 à l’étranger… Les démarches ont duré un mois ! C’était exagéré…

Pourquoi d’après toi il y-a-t-il si peu d’entraîneurs étrangers en France, selon toi ?
Je ne sais pas… Et je trouve que ce n’est pas en harmonie avec l’histoire du football français. Les techniciens étrangers sont rares en France. Pourtant, je pense que le progrès et l’évolution naissent du débat des idées et des cultures. Tout le monde le fait sauf la France et j’en ignore les raisons…
Sources  Blogolo

Basket-ball : décès de Thomas Compaoré


Thomas Compaoré
Encore, un autre sportif burkinabè qui disparait. Le basketteur Thomas Compaoré, victime d'un malaise le jeudi 5 mai 2011 en soirée à son arrivée au gymnase Robert-Porte de Beauvais a rendu l’âme rapporte le site ParisNarmandie. Thomas Compaoré joueur et entraîneur des jeunes, le est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à l'hôpital de Beauvais.


Né le 9 septembre 1987 à Ouagadougou, l'intérieur burkinabé avait évolué à l'ALM Evreux en France durant la saison 2006-2007. Thomas Compaoré a évolué auparavant à l’AS SONABHY.
Que les dieux de la balle au panier t'accompagne dans ta dernière demeure.
Boukari Ouédraogo