Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


jeudi 26 mai 2011

Olympique de Marseille "c'est une bonne saison" selon Charles Kaboré

Alors que l’OM jouera un dernier match de Ligue 1, ce dimanche à Caen, Charles Kaboré dresse un bilan de la saison olympienne. Il évoque également sa progression personnelle, sa polyvalence ou les qualifications pour la Can 2012.
Charles Kaboré

Caen-OM

Lors de la dernière journée de Ligue 1, l’OM ira à Caen. Si les Olympiens ne jouent plus grand-chose puisqu’ils sont assurés de finir deuxièmes, ce n’est pas le cas des Normands qui luttent pour le maintien. Les Olympiens ne vuelent pas fausser le championnat et penseront aux vacances après. « Il ne faut pas négliger cette rencontre car c’est le meilleur moyen de se blesser. En plus, quand j’entre sur un terrain, c’est pour donner le maximum que ce soit à l’entraînement ou en match. Même si le championnat est fini pour nous, il faut faire le maximum, personne n’aime perdre et puis on ne va pas se faire humilier. Il ne reste plus qu’une journée de championnat avant les vacances. On essaye de savourer avant d’être en vacances ».

Les Olympiens auront également une revanche à prendre. Lors de la première journée, le champion de Ligue 2 2009/10 s’était imposé au stade Vélodrome. « Cela nous avait fait mal. On n’avait pas fait un très bon match, nous ne méritions pas de gagner. On était en confiance après la préparation et cette défaite a cassé notre rythme. »

Sa saison

12, 23, 25 et 33… Ce ne sont pas les numéros gagnants de la loterie mais le nombre de matches joués en Ligue 1 avec l’OM depuis quatre ans par Charles Kaboré. En progression constante, le franco-burkinabé se « sent bien » à Marseille et compte bien poursuivre sur cette voie. « Je prends du plaisir tous les jours. Cela fait quatre ans que je suis à Marseille, j’essaie de servir l’équipe, je donne toujours mon maximum. Je joue souvent, j’aimerais jouer tout le temps mais je respecte tous les choix du coach. Quand je ne joue pas, je me tiens prêt si on fait appel à moi ».

Arrivé de Libourne Saint-Seurin en 2007, il s’est aguerri au fur et à mesure en jouant des matches de Ligue 1 mais aussi de Ligue des Champions. Par conséquent, il dispose désormais d’une solide expérience du haut niveau. « J’ai franchi plusieurs caps depuis que je suis ici. L’an passé, j’ai plus joué que l’année précédente et cette saison, j’ai encore plus joué que l’année dernière. J’ai joué 42 matches toutes compétitions confondues. C’est une bonne saison pour moi ».
Les conseils

Au cours de ses quatre saisons à l’Olympique de Marseille, Charles Kaboré a côtoyé de grands joueurs auprès desquels il a pu puiser de nombreux conseils enrichissants. « Djibril Cissé, Samir Nasri, Mamaodu Niang, cite le milieu olympien, ou encore Fernando Morientes qui a beaucoup d’expérience et avec qui je suis toujours en contact. Cette saison, j’ai acquis de l’expérience quotidiennement avec des joueurs comme Heinze. Il me conseille, il me parle tout le temps. C’est un plus de s’entraîner avec des joueurs comme lui. Je suis proche de Steve Mandanda également, j’écoute tout le monde ».

Sa polyvalence

Milieu défensif de formation, Charles Kaboré évolue en général à ce poste. Mais parfois, il a été utilisé en tant que latéral droit ou même plus haut au milieu de terrain. « J’ai été formé au poste de milieu défensif à deux. Au début, je jouais numéro 10 mais je défendais trop alors le coach m’a fait reculer et j’ai évolué pendant trois ou quatre ans en tant que 6 au centre de formation. Quand je joue latéral droit, je m’adapte et je donne tout pour servir l’équipe ». Une polyvalence qui lui permet également d’emmagasiner encore plus d’expérience.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire