Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


dimanche 22 janvier 2012

Etalons du Burkina : Gagner le premier match contre l’Angola

Ce dimanche 22 janvier 2012 le groupe B entre en compétition pour cette 28ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Les Étalons du Burkina qui affrontent les Palencas Negras d’Angola veulent réussir leur entrée pour se donner le maximum de chance de participer au second tour. Avant ce match prévu à 19 heures, la Côte d’Ivoire sera face au soudan.

Le sélectionneur portugais de l’équipe nationale du Burkina Paulo Duarte participe à sa deuxième Coupe d’Afrique des Nations (CAN) après celle de l’Angola en 2010. L’objectif de la tête pensante de l’équipe burkinabè est d’atteindre le second tour. Logés dans le groupe B en compagnie de l’Angola, de la Côte d’Ivoire et du Soudant, les Etalons affrontent les Palencas Negras ce dimanche 22 janvier 2012. Pour jouer les quarts de finales, les poulains de Paulo Duarte doivent s’imposer d’entrée face à cette formation angolaise avant de faire face à l’ogre du groupe et grandissime favori la Côte d’Ivoire. Pour cela, Duarte peut compter sur des éléments comme Jonathan Pitroipa, Alain Traoré, Moumouni Dagano, Abdoul Razack Traoré Bakari Koné, Djakaridja Koné. En face, l’Angola est une équipe solide avec des joueurs athlétiques et puissants comme Manucho Conçalves, Flavio Amado, alma Brown Manuel, Abel Campos, Mateus Contreras Alberto. L’Angola a commencé sa préparation depuis le 5 décembre 2012 avec une équipe composée à 60%  de joueurs locaux. Le jeu de cette formation est quelque sur celui du Portugal : technique et vif. Un jeu que connait bien Paulo Duarte de nationalité portugaise et ayant d’ailleurs joué et entrainé dans ce championnat. Cela peut lui permettre de maitriser l’équipe adverse et de trouver la faille. Un match crucial pour les deux équipes.

Avant les Etalons, les Eléphants de Côte d’Ivoire seront face au Soudan, l’inconnu de ce groupe. L’équipe entrainée par François Zahoui avec sa pléiade de star Didier Drogba (deux fois footballeur africain de l’année) Yaya Touré (footballeur africain de l’année 2012), Gervais Kouassi dit Gervinho (meilleur joueur africain du championnat Français), Salomon Kalou etc part avec les faveurs du pronostic. L’objectif est de remporter le trophée final. Quatre milliards de francs CFA ont été mises à la disposition du onze ivoirien. Devant l’équipe du Soudan est composée de 100% de joueurs évoluant dans le championnat local. En plus, ces joueurs sont issus de deux clubs bien structurés qui jouent les premiers rôles en Coupes Africaines des clubs à savoir Al Hilal et Al Mereich. Un avantage qui devrait permettre aux Soudanais d’avoir plus de cohésion dans le jeu.

Ces deux matches du groupe B permettront de voir les potentialités de chaque équipe.

jeudi 12 janvier 2012

Ernest Yelemou et Saidou Sandaogo en Algérie

Les clubs profitent du mercato qui se tient en ce moment pour se renforcer. Certains joueurs burkinabè tentent à cette occasion de se trouver un nouveau point de chute comme Ernest Yelemou et Saidou Sandaogo. Ces deux joueurs ont signé avec des clubs algériens.


Le premier burkinabè à s’être signalé pendant cette période des transferts est l’ancien pensionnaire de Kada School International, le centre de formation de Jonathan Pitroipa et de Wilfried Sanou, Abdoul Aziz Kaboré. Le buteur lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 17 ans a signé un contrat au club Français de Valenciennes. Après lui, c’est au tour de Ernest Yelemou de s’engager avec la  Jeunesse Sportive Médinat Bejaia, club algérien de première division. L’ancien joueur du Santo FC, du Rail Club du Kadiogo (RCK) et de l’USFA a paraphé un contrat de 18 mois. Yelemou devrait contribuer à l’amélioration du classement de Bejaia 5ème au championnat.
L’ancien joueur de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) Saidou Sandaogo a signé un contrat de deux ans et demi avec le Mouloudia Club d’Oran (MCO). Rapide et technique, le joueur formé à planète champion de la même promotion que Alain Sibiri Traoré, Hervé Oussalé, était du côté de l’Egypte avec Harras El Hodoud où l’aventure n’a pas marché comme il l’aurait souhaité. Pour son premier match amical avec le Mouloudia, Saidou Sandaogo a fait parler de lui en inscrivant un but et un deuxième valable pourtant refusé par l’arbitre. Le Burkinabè n’a joué qu’une seule mi-temps. Mal classé dans le championnat, le Mouloudia veut refaire son retard et l’arrivée de Saidou Sandaogo devrait permettre d’atteindre cet objectif.
Boukari Ouédraogo