Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


mercredi 9 septembre 2009

Eliminatoires CAN/COUPE DU MONDE 2010

LES ÉTALONS du BURKINA FASO HUMILIÉS A ABIDJAN


Les Étalons du Burkina ont reçu une leçon de football ce samedi 6 septembre 2010 au stade Félix Houphouêt Boigny à l'occasion des éliminatoire Can/ Coupe du monde 2010. Les Éléphants de Côte d'Ivoire ont laminé leur voisin burkinabè par un score qui donne à reléchir.


5 à 0. C'est par ce score que les Eléphants de Côte d'ivoire ont dominé les Etalons du Burkina le samedi 6 septembre. On savait que battre la Côte d'ivoire sur ses installations du stade Félix Houphouêt Boigny à Abidjan était difficile. Mais le score de cinq buts encaissés par les Burkinabè frolent l'humiliation. C'est une équipe Burkinabè sans âme qui était face à celle de la Côte d'ivoire. La prémière occassion de ce match est à l'actif des burkinabè à la 3eme minute. Moumouni Dagano dans un face à face Boubacar Barry perd son duel alors qu'il avait encore du champ. La défense burkinabè était presque absente. Paul Koulibaly, Bakary Koné, Madi Panendetiguiri, Tall Mamadou ont souvent laissé l'attaque ivoirienne faire le jeu. Les attquants burkinabè ont presque perdu tous leurs duels. Au milieu de terrain Charles Kaboré était presque inexistant. Seul le capitaine Mahamoudou Kéré a été un peu plus combatif comme a son habitude. Moumouni Dagano n'aurait pas débuté la compétition avec son club au qatar. Ce qui s'est fait resentir car le meilleur buteur de ces éliminatoires a mal négocié ses occasions de but. Son jeu était très mou, ce qui a permis de donner confiance à la ivoirienne qui le surveillait comme du lait sur le feu. L'entaineur Duarté a reconnu sa responsabilité dans cette piètre prestation des Etalons samedi dernier et devrait desormais se contenter de la CAN.

Tirer des léçons de cette défaite


Pourquoi n'avoir pas classé Youssouf Koné qui a toujours prouvé qu'il était un redoutable attaquant? Duarté aurait du lui lancer dans le bain. Aristide Bancé est rentré au mauvais moment dans ce match. Les Etalons avaient déjà pris une douche froide et malgré sa volonté il rentrer difficilement dans le match. Il a été l'ombre de lui même si au match aller, il aviat reduit le score quand il a foulé la pélouse. Moussa Ouattara dit Bouffe-Tout a fait son retour dans l'équipe nationale. Malheuresement,l'entraineur ne lui a pas encore fait confiance. Moussa Ouattara est très expériementer et aurait pu profiter de ce statut pour rassurer la defense des Etalons.
Cette défaite est une léçon pour le Burkina Faso. Elle prouve que les Etalons ne sont pas encore une grande équipe. Il y a encore du travail à faire dans tous les compartiments. Seul Jonathan Pitroipa a pu sortir la tête de l'eau. Il est plusque jamais nécessaire pour les supporteurs, deja divisés,de rester mobiliser autour des étalons.Suppoter, c'est aussi savoir reconnaitre les limites de son équipe. Les deux défaites successives montre que l'équipe burkinabè est encore inexpérimentée. Mais ne dit-on l'expérience c'est la somme des erreurs que nous avons commisses? Sachons donc soutenir les étalons même dans les moment les plus difficiles.