Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


mardi 13 juillet 2010

Le football burkinabè s’exporte de plus en plus. Valéry Sanou, ancien sociétaire de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo Dioulasso (ASFB), de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) et du Racing club de Bobo Dioulasso (RCB), a déposé ses valises depuis deux ans dans le championnat thaïlandais. Le Bukinabè a occupé la place de meilleur buteur à l'issue de la 13ème journée avant de décrocher.

L’ancien milieu de terrain de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a trouvé refuge dans le championnat asiatique depuis deux ans. Avec ses sept (7) buts, le sociétaire de Sriracha FC, club de première division, Valéry Sanou était co-meilleur buteur avec deux autres joueurs après douze journée. Le championnat observe actuellement une trêve. Évoluant en soutien à l’attaque, le burkinabè apporte sa vivacité et sa technique à son nouveau club. Titulaire indiscutable, Valéry Sanou est l’un des pions essentiels de Sriracha FC. Arrivée en Thaïlande en 2008, il a d’abord évolué à Muang Thong United (champion de la saison écoulé) avant de faire un détour en Birmanie au Yadanabon FC. Il n’a passé que quelques mois dans ce championnat. Puis, il signe son retour en Thaïlande à Sriracha FC. Ce club occupe actuellement la tête de ce championnat qui compte seize (16) équipes.

Valéry Sanou est le seul burkinabè évoluant dans ce championnat. Alors Sanou est obligé de mener un autre combat en plus du football. « Mon combat ici c’est aussi de faire connaitre le Burkina Faso » avoue t-il avec déception. « Quand tu dis que tu viens du Burkina Faso, ils te demandent c’est où ? Mais quand tu parles du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Ghana ou encore du Nigeria, tout le monde les connait », souligne-t-il. Pour commencer, Valéry Sanou a fait mettre le drapeau du Burkina au siège du club.

Le championnat thaïlandais est de qualité bien qu’il soit peu connu, selon Valéry Sanou. Cela s’explique par la présence de nombreux étrangers avec des Argentins, des Brésiliens, des Ivoiriens et des Camerounais etc., L’intégration a pourtant été facile. « Les gens ici ne sont pas racistes. Au contraire, ils aiment les étrangers » reconnait le numéro 12 des bleus et Blancs de Sriracha FC. Né en 1983, Valéry Sanou ne compte pas rester dans le championnat Thaïlandais. Celui qui a évolué à l’Association Sportive des Fonctionnaires de Bobo Dioulasso (ASFB) et du Racing Club de Bobo Dioulasso (RCB) souhaite rejoindre le championnat européen et intégrer le groupe des Étalons.

Après avoir fait les beaux jours de l’EFO, Sanou a attéri en Thaïlande grâce à un ami dont il préfère taire le nom. Champion du Burkina et vainqueur de la coupe du Faso avec les stellistes, Valéry Sanou espère glaner plusieurs titres avec son nouveau club. Un autre joueur qui pourrait attirer le sélectionneur des Étalons Paulo Duarte dont un renouvellement de l’équipe est annoncé. A Valéry Sanou de faire ses preuves s’il veut vraiment porter le maillot des Étalons. Il est sur la bonne voie.

Boukari Ouédraogo

Radio Campus Ouaga 91.2 fm

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire