Loading...
Une erreur est survenue dans ce gadget

SPORT AU PLURIEL

Bienvenue sur le Blog "Sport au pluriel" de Radio Campus
Sport au pluriel, c'est également votre émission sportive sur Radio Campus 91.2 fm.


dimanche 12 décembre 2010

Tournoi du cinquantenaire: Le Burkina tombe en finale devant le Mali

Les Étalons juniors du Burkina Faso ont perdu la finale du tournoi du cinquantenaire qui leur a opposé aux Aiglons du Mali. Les Burkinabè ont perdu lors de la séance des tirs aux buts 4 # 2 (1 # 1 pendant le temps additionnel). C'était ce vendredi 10 novembre 2010 au Stade Omnisport de Bobo Dioulasso rebaptisé Stade Sangoulé Lamizana. Ce tournoi a été organisé dans le cadre des festivités du cinquantenaire du Burkina Faso à Bobo Dioulasso.

1 commentaire:

  1. Dommage pour les nôtres car j'ai été temoin occulaire de ce match.Les Aiglons méritent amplement leur victoire tant ils ont su maîtriser la partie.Gabarits impressionnant et maîtrise technique au dessus de la moyenne.De plus comme ils sont qualifiés pour la CAN et le fait que ce pays joue les championnats de petites catégories (junior et cadet) constitue un gros avantage.
    Quant à nos ETALONS, ils ont juste été passable avec un milieu transparent qui n'arrivait pas à alimenter l'attaque en ballons.Conséquence,aucune occasion digne de ce nom en première période sauf le coup franc du capitaine TIOMBIANO des 30 mètres bien détourné par le portier malien.
    Fadil SIDO a tout simplement été fantomatique tout comme Adama DIABATE. Les pauvres Souleymane SAWADOGO et le rémuant Zambé COULIBALY ( qui fut l'homme du match à mon avis) ont pour la plupart du temps,couru dans le vide.
    Les entrées tardives du solliste Clément GNIMASSOU et du malchanceux Jerome OUIYA (sur son penalty) n'ont été qu'un leurre. Brahma TRAORE devra revoir la copie à ce niveau pour la prochaine fois. L'absence de l'indispensable Victor NIKIEMA dans le secteur médian a pesé de tout son poid lors de ce match.
    A noter que les syndrômes Malien(le Burkina a toujour eu du mal face au MALI),Bobolais (les ETALONS ne gangnent quasiment plus à SYA) et la poisse des tirs aux buts (Les nôtres ont perdu pour la 4e fois d'affilée aux penalties),se poursuivent pour notre football.
    Quand tout cela prendra t-il fin? La question reste posée.Prions tout simplement que cela prenne fin un jour.

    RépondreSupprimer